masculins / Equipe de France

Communiqué du Club

Publié le 27 février 2006 à 20:24

L’Olympique Lyonnais confirme avoir adressé à la FFF des certificats médicaux, l’un du professeur Moyen* qui a opéré Eric Abidal , l’autre de Jean-Jacques Amprino, rappelant les risques encourus par la participation du joueur à un 4ème match en 12 jours.

Une réunion préalable avec Gérard Houllier, le docteur Jean-Jacques Amprino et Eric Abidal avait établi cette position dans l’intérêt du joueur, de l’équipe de France et du club, son employeur.
Le docteur Jean-Jacques Amprino s’est parallèlement entretenu avec le docteur Jean-Pierre Paclet, pour confirmer les risques encourus, notamment sur le plan musculaire.

Cette situation préoccupe l’OL qui avait , préalablement au match joué aux Antilles, informé la FFF oralement et alors sans certificat médical des risques d’une participation d’Eric Abidal, sans malheureusement avoir été entendu, ni par la FFF, ni par le joueur.
L’OL souhaite donc que cette fois que le joueur ne soit pas aligné, à l’instar de Tiago que la fédération portugaise a eu la sagesse d’exempter de son match amical pour lui permettre de complètement récupérer de la légère blessure de samedi dernier.

L’OL espère enfin qu’Eric Abidal ne fait pas l’objet de pressions pour l’inciter à participer à ce match dans l’optique de la coupe du monde.

*« …Eric Abidal a besoin de récupération et d’améliorer ses performances physiologiques foncières. Enchaîner un 4ème match en 12 jours apparaît représenter un facteur de risques, en particulier musculaire, et cela ne me parait pas être médicalement souhaitable et raisonnable. Notre intérêt est réellement de lui permettre de bien terminer la saison régulière et d’être au mieux s’il a l’honneur de représenter la France au Mondial. »