masculins / Communiqué

Communiqué du club

Publié le 07 janvier 2009 à 19:40

L’Olympique Lyonnais a pris connaissance de la décision ce jour de la Commission Centrale de la Coupe de France de fixer, conformément aux souhaits de Concarneau, au samedi 24 janvier à 14 H 30 à Guingamp ce match de 1/32ème de finale, et au mercredi 28 janvier le 1/16ème de finale entre le vainqueur et l’Olympique de Marseille.

L’Olympique Lyonnais a pris connaissance de la décision ce jour de la Commission Centrale de la Coupe de France de fixer, conformément aux souhaits de Concarneau, au samedi 24 janvier à 14 H 30 à Guingamp ce match de 1/32ème de finale, et au mercredi 28 janvier le 1/16ème de finale entre le vainqueur et l’Olympique de Marseille.

Le club qui s’en est remis samedi dernier à la décision légitime de l’arbitre de ne pas jouer compte tenu des conditions climatiques, prend acte de cette décision de jouer le 24 janvier, par respect pour le football amateur et bien que celle-ci soit expressément contraire aux termes de l’article 6.7 du règlement de la Coupe de France qui précise sans ambigüité que tous les clubs sont tenus, dans l’hypothèse d’un report, d’accepter de jouer en semaine.

L’O.L. regrette cependant que la Ville de Guingamp, propriétaire du stade du Roudourou n’ait pas pu protéger l’état du terrain où devait se dérouler la rencontre le 3 janvier.

Compte tenu des contraintes du calendrier de Ligue 1, de la nécessité de veiller à la régularité de la compétition et des difficultés d’organiser un éventuel match contre Marseille en seulement 4 jours tout en garantissant les conditions de sécurité et de succès populaire, l’O.L. interjettera appel de la décision de fixer au mercredi 28 janvier le match de 1/16ème de finale qui pourrait l’opposer à l’Olympique de Marseille en cas de qualification ; il s’étonne de cette décision comme du lobbying effréné du football amateur qui contrarie en l’espèce le déroulement de la Ligue 1 et pénalise les clubs professionnels qui contribuent au succès de la Coupe de France.