masculins / Communiqué

Communiqué du club

Publié le 09 janvier 2009 à 17:00

L’Olympique Lyonnais rappelle son incompréhension devant la décision de la Commission Centrale de la Coupe de France de fixer, d’une part au samedi 24 janvier le match à rejouer des 32ème de finale contre Concarneau, d’autre part au mercredi 28 janvier le match des 16ème de finale qui l’opposerait à l’Olympique de Marseille en cas de qualification, 4 jours avant le derby contre l’A.S. Saint Etienne qui se jouera sur le même terrain de Gerland.

L’Olympique Lyonnais a décidé de ne pas interjeter appel de cette décision, souhaitant ainsi qu’un terme soit définitivement mis aux polémiques et autres commentaires déplacés, nés d’une situation regrettable mais indépendante de sa volonté dans la mesure où le match contre Concarneau était organisé sur les installations du club de Guingamp.

Le club tient néanmoins à préciser que la Fédération Française de Football devra assumer la responsabilité d’éventuels incidents qui pourraient survenir lors du match des 16ème de finale. En effet, le nouveau calendrier (match contre Marseille 4 jours seulement après Concarneau – O.L.) ne permet pas de respecter le cahier des charges relatif à la sécurité tel qu’il est prévu dans l’annexe au règlement de la Coupe de France ; celui-ci demande au club d’adresser à la F.F.F. la « déclaration urgente motivée » relative à l’organisation et à la sécurité au plus tard 8 jours avant un match, ce qui ne sera donc pas possible en l’espèce.