masculins / Commniqué

Communiqué officiel

Publié le 22 mars 2010 à 16:06

L’Olympique Lyonnais a pris connaissance du communiqué des Girondins de Bordeaux...

L’Olympique Lyonnais a pris connaissance du communiqué  des Girondins de Bordeaux  informant avoir déposé un recours auprès de la Commission d’organisation des Compétitions de la LFP pour demander que le match Olympique Lyonnais- Grenoble soit décalé au samedi 27 mars après-midi, et il tient à apporter les précisions suivantes,

  • dès le lendemain de sa qualification pour les ¼ de finale de la Champions League et comme il le fait régulièrement pour préparer ses matches européens, le club a adressé à la C.O.C. une demande pour avancer au vendredi 26 mars son match contre Grenoble prévu initialement le dimanche 28 mars comme les matches de la 30ème journée.

Cette demande a été acceptée le 12 mars, permettant à l’entraîneur général Claude PUEL d’arrêter et de lancer son programme de préparation en fonction de ce calendrier

  • vendredi dernier à Nyon, les dirigeants des 2 clubs ont déjeuné ensemble après le tirage au sort dans l’esprit convivial et amical qui régit leurs relations depuis des années.

Les dirigeants bordelais ont évoqué leur déception que l’U.E.F.A. qui fixe le calendrier, n’ait pas accepté leur demande de jouer le match aller des 1 / 4 de finale de Champions League le mercredi 31 au lieu du mardi 30, mais n’ont jamais évoqué l’éventualité de demander le report du match O.L. – Grenoble au samedi 27 mars

  • ce recours, effectué 3 jours plus tard, ne respecte pas la préparation sportive de l’Olympique Lyonnais dont le programme de préparation a donc été établi par l’entraîneur général Claude PUEL sur la base du calendrier officiellement arrêté par la Ligue, avec une récupération et des entraînements programmés sur 5 jours entre les matches de Marseille et Grenoble

  • le match entre l’O.L. et Grenoble est un derby qui mobilisera plus de 1 000 supporters dauphinois pour le respect desquels les dirigeants de Grenoble avaient demandé que la date du match soit fixée le plus tôt possible.

Ce match demande également une organisation spécifique en terme de sécurité à laquelle l’Olympique lyonnais a toujours attaché une attention extrême, tout particulièrement dans le contexte général actuel. L’Olympique Lyonnais laisserait la Ligue assumer seule la responsabilité des conséquences éventuelles de toutes modifications aussi tardives

L’Olympique Lyonnais n’accepte pas que son esprit sportif et sa compréhension puissent être mis en doute sur ce sujet dont les origines lui sont totalement étrangères, que ce soit la présence de Bordeaux en finale de la Coupe de la Ligue à laquelle l’O.L. aurait d’ailleurs été fier et heureux de participer, ou la décision de l’U.E.F.A. de fixer au mardi 30 ce match de Champions League.

Le club rappelle enfin, d’une part que Jean-Michel AULAS avait donné son accord à Nicolas de TARVERNOST et voté pour au bureau du Conseil d’Administration de la Ligue, lorsque celui-ci lui avait demandé de défendre la requête de Bordeaux de reporter son match contre Auxerre pour préparer au mieux son 1/8ème aller de Champions League contre l’Olympiakos, d’autre part que l’O.L. avait finalement accepté de ne pas demander le report de son match contre Boulogne, pour tenir compte des contraintes de la Ligue dans le gestion du calendrier, ce qui ne l’avait pas empêché d’obtenir sa qualification à Madrid.

Sur le même thème