masculins / Nice - OL J-1

Composition du groupe pour Nice

Publié le 05 août 2004 à 12:21 par R.B.

[IMG2616L]Paul Le Guen a désigné 16 joueurs pour le déplacement à Nice. Diarra et Viale en soins resteront à Lyon. Pour le reste, il n'y a pas de surprises. Notons pour la première fois de sa carrière, la présence d'Hatem Ben Arfa dans un collectif professionnel et ce pour un match officiel...

Paul Le Guen a désigné 16 joueurs pour le déplacement à Nice. Diarra et Viale en soins resteront à Lyon.



Le groupe :



Coupet, Puydebois – Reveillere, Cacapa (cap), Abidal, Berthod, Truchet, Essien, Juninho, Balmont, Frau, Govou, Elber, Malouda, Bergougnoux, Ben Arfa.



Paul Le Guen :

« On s'est bien préparé tout au long de ces semaines. Le match contre le PSG s'est bien déroulé. On sait que les rencontres de championnat sont différentes. Nous avons des éléments encourageants avant le début de cette saison. Je regrette simplement que Julien Viale et Djilla Diarra ne soient pas là. A Nice, il n'est jamais évident de s'imposer. Lors des deux dernières saisons, on a pu constater, malgré les victoires, que nous avions souffert. Nous serons attendus ; on le sait. Mais ce sera comme çà à chaque fois à l'extérieur. Les équipes veulent faire tomber le champion de France. Les Niçois, on les a vus deux fois (Bayern B et Montpellier). Ils vont s'appuyer sur ce qu'ils faisaient déjà. Devant avec Vahirua, Linz, Meslin, ils possèdent des arguments pour déstabiliser n'importe qui. En plus à cette période de l'année et en raison des festivités liées au centenaire du club, l'ambiance sera chaude. Le syndrome du premier match ? Je le connais. Je l'ai expérimenté deux fois (un nul et une défaite). On va essayer d'inverser la tendance. Enfin, en ce début de saison, il est rare de maintenir pendant 90 minutes un même niveau d'engagement et de qualité ».



Juninho :



J'espère qu'on va débuter différemment cette saison que lors des années précédentes. A Nice, c'est toujours spécial. Cette équipe s'engage beaucoup physiquement ; en plus cette rencontre est particulière pour le club. On se déplace pour gagner tout en respectant l'adversaire, comme toujours. Notre qualité technique a souvent fait la différence par le passé. On reste sur deux succès au Stade du Ray, mais nous venions jouer en fin de saison et là c'est le premier match. Le contexte sera différent ». Enfin à la question qui est le favori du championnat de France, « Juni » est un des seuls olympiens à citer Marseille !



Florent Balmont :



« Nous sommes prêts. Les matches amicaux se sont bien déroulés ; le Trophée des Champions aussi. L'équipe trouve petit à petit ses automatismes. On sait que si on répond présent physiquement, ce sera déjà un bon point. Il faudra aussi être bien en place. Pour moi, c'est simplement un match à jouer. Il n'y a pas de pression particulière »



R.B.

Sur le même thème