masculins / Toulouse - OL

« On n’y va pas avec la peur au ventre »

Publié le 22 avril 2016 à 11:17 par SC

Quelques minutes après l'ultime entraînement avant le départ pour Toulouse, Rachid Ghezzal s'est présenté en salle de presse pour évoquer sa belle actualité et ce déplacement périlleux au Stadium.

La malédiction toulousaine

« On a entendu parler de cette série. On y va avec nos arguments, nos forces. On est assez confiants. On a gagné nos deux derniers déplacements en championnat. Ca ne pèse pas. On est concentrés sur l’objectif. On ne peut pas se focaliser sur des statistiques passées. Ca ne reflète pas le moment, ni les formes des équipes… On n’y va pas avec la peur au ventre. »

La forme de Toulouse

« Ils jouent leur survie en L1. C’est plus contrariant que les statistiques historiques. Je pense que ça va être un bon match, avec beaucoup de duels. Il faudra répondre présent. »

L’absence de Cornet

« Ça ne change rien à notre système. Valbuena est attendu. Il a la chance de pouvoir s’exprimer et il donnera tout pour l’équipe… Il aime bien dézoner, être au cœur du jeu. C’est aussi à nous de compenser. L’important c’est que toutes les zones soient occupées. »

Le nul contre Nice

« On a montré qu’on avait du caractère. On est allé chercher un bon résultat à 10. On est conscients de nos forces. On va se servir de cela pour aller à Toulouse. »

La course à la deuxième place

« Je vais regarder le match de Nice. C’est passionnant de jouer cette fin de saison avec des matchs à enjeux tous les week-ends. On a aspire tous à jouer ce genre de matchs. On va être derrière Reims ce soir. On a encore notre destin en mains. Il n’y a pas d’inquiétude mais ça fait partie du jeu d’espérer un faux-pas des concurrents… Compte tenu de notre parcours, ça ne sera que plus beau de finir 2èmes. Ca nous sert pour tous les matchs. Il faut vraiment se focaliser sur nous. Si on continue à jouer comme cela, ça devrait passer. »

Ta situation actuelle

« Les discussions sur ma prolongation ne va pas me perturber. Ça fait partie du quotidien d’un footballeur. Les discussions prendront le temps qu’il faut. Les deux côtés vont faire le maximum pour trouver un accord le plus rapidement possible… Le fait de pouvoir enchainer et d’être décisif donne beaucoup de confiance. J’ai connu des galères. J’ai la chance de pouvoir m’exprimer. Je tente plus de choses et j’en réussis plus. Le coach me fait confiance et j’essaie de la lui rendre… Mon repositionnement côté droit me permet d’exploiter mes qualités au maximum. Je travaille sereinement aujourd’hui. »

Sur le même thème