masculins / Conférence de presse

Conférence de presse de Lisandro

Publié le 17 avril 2013 à 11:02 par sc

La conférence de presse de ce mercredi matin a été l’occasion pour Lisandro Lopez de revenir sur la situation de l’équipe ainsi que sur sa situation personnelle…

En conférence de presse à Tola Vologe, il été beaucoup question du cas personnel de Lopez, mais ce dernier rappelant toujours l’importance du collectif avant tout. La question du brassard de capitaine, laissé par l’attaquant lyonnais, a d’abord été évoquée. « L’entraîneur a donné des informations. Je me suis exprimé devant lui et le Président, c’est le plus important. On s’est expliqué et ça suffit ». Il a avoué que cela avait été pour lui « un soulagement, je suis un peu plus tranquille ».

Concernant ses performances individuelles, il s’est montré un peu déçu par ses statistiques : « les attaquants on aime bien marquer, se créer des occasions. J’aimerais bien faire mieux au niveau de mes statistiques…Mais, cette saison j’ai une tâche un peu plus défensive et le travail que je fais c’est pas mal. » Mais, il a surtout voulu passer outre cela, pour mettre en avant « l’équipe, qui est la priorité. Si elle finit bien je serais heureux. » Lisandro a ensuite évacué toutes possibilités de problèmes avec Gomis, avec lequel il « s’entend très bien » et avec qui « il n’a aucun problème sur le terrain, ce qui est le plus important ».

l’équipe, qui est la priorité. Si elle finit bien je serais heureux

Il a été ensuite question de la situation difficile de l’OL avant la victoire contre Toulouse. Il a reconnu que « ce sont des phases difficiles. On est rentré dans une situation difficile à en sortir. » Il admet que, même si il « n’a pas d’explication précise », les raisons de ce passage à vide peuvent être en partie trouvées dans la trêve hivernale, durant laquelle « peut-être le groupe a été un peu déstabilisé par le mercato et que certains aient pu être troublés » et que après « il y a eu des attitudes, des petites choses individuellement qui étaient moins bien et ça se ressent sur le terrain. » Puis, il a insisté sur l’importance « de se concentrer à 100% sur Lyon ».

Le match de Toulouse a été pour Lisandro, « un soulagement », après une mauvaise période « qu’il a très mal vécu, obsédé de retrouver la victoire…et le sourire ». Il a constaté durant ce match qu’il y avait eu « moins de fragilité, même si dans le contenu pas grand-chose. Mais il y a eu de la solidité, de la solidarité, plus costauds que les matchs précédents…avant on n’était pas bon ».

Concernant son avenir à l’OL, Lisandro n’a pas souhaité s’étendre sur le sujet, qu’il ne pense pas d’actualité, rappelant que « la situation du moment, c’est le collectif et c’est de finir le plus haut possible…c’est après que l’on discutera des choses individuelles ». Il s’est donc projeté sur le match à Montpellier, qu’il juge « très important, comme tous les autres après », avec pour seul objectif « de ramener le plus de points possibles, puisque les autres (Marseille, Saint-Etienne, Nice, Lille) peuvent finir sur le podium ».

Sur le même thème