masculins / OL 1 Real 1

Confirmations… craintes… et… espoirs

Publié le 23 février 2011 à 08:42 par R.B

L’OL a une nouvelle fois répondu présent face au Real Madrid, mais il a concédé le match nul en ayant encaissé un but… MATCH RETOUR…

Ce groupe lyonnais a montré de belles choses mardi soir. Entreprenant, bien organisé, présent dans le "combat" en première période, il aurait du mener à la pause 1 à 0 (occasion de Gomis). En difficulté après le repos pendant une bonne vingtaine de minutes, il a tremblé, encaissé un but, mais a su revenir mentalement, techniquement et physiquement dans la rencontre pour arracher l’égalisation en étant à deux doigts ensuite de faire la différence. Au final un nul logique. Cet OL a aussi un sacré caractère, même sans Lisandro qui aurait certainement apporté un plus s’il avait été présent. Un caractère qui pousse à ne pas renoncer et à marquer encore dans le dernier ¼ d’heure.

L’OL a donc confirmé ses dernières prestations en championnat mais cette fois contre un tout autre calibre et dans un contexte de haut niveau ! Gomis s’est battu comme un lion ; il a marqué son 11ème but de la saison. Comme face à Nancy, le banc a joué son rôle à l’image des remuants Pied et Briand ; de Pjanic que l’on a senti inspiré dans toutes ses entreprises de chef d’orchestre.

Quelles suites à cette première manche ? L’OL ira à Madrid sans l’étiquette de favori avec ce nul 1 à 1. Et si les chiffres ne sont pas la panacée, ils indiquent que l’OL ne s’est jamais qualifié en ayant fait match nul au match aller en ULC : 1 à 1 contre le PSV, 0 à 0 contre le Milan AC, 1 à 1 contre Manchester United, 1 à 1 face à Barcelone et 0 à 0 face à l’AS Rome en Italie. On connait la suite…

Il y aura bien un exploit à réaliser dans 3 semaines ! On se dit aussi que le Real de Mourinho doit regarder la 2ème manche différemment après avoir vaincu le funeste passé à Gerland. Le Real a réussi enfin à ne pas perdre à défaut de gagner et il a marqué ! La patte de Mourinho? Et franchement, on se dit aussi que cette équipe n’a pas tout montré à l’aller, notamment Cristiano Ronaldo. Quant à Karim Benzema, auteur de son 100ème but en pro face à l’OL, il pourrait bien faire plus de dégâts en débutant.

Des craintes, mais aussi des espoirs pour les Lyonnais. Ils ont mieux terminé le match aller que les Madrilènes. Ils vont récupérer Lisandro. Delgado devrait être un peu plus en jambes. Les prochains résultats en championnat pourraient, on l’espère, les booster. Ils vont retrouver un stade où ils ont toujours réussi de grandes prestations même en souffrant. Ils ne seront pas favoris et le Real aura peut-être « le cul » entre deux chaises : attaquer pour plier l’affaire ou attendre. L’OL a répété à l’envi après ce nul 1 à 1, qu’il y aurait forcément des occasions au retour. Un match retour sans Bastos suspendu.en ayant pris un carton jaune qu'il aurait pu éviter.

Ce match retour promet. Le Real entrera sur sa pelouse en étant qualifié. L’OL sait que l’affaire sera compliquée mais pas insurmontable. On a entendu mardi soir après le match plusieurs spécialistes sur la conduite à suivre pour la 2ème manche. Du style : il faudrait rester le plus longtemps possible à 0 à 0 avant de tout lâcher. On avait déjà entendu cela avant le match retour à Manchester, 1 à 1 à l’aller, Les Lyonnais de Perrin avaient attendu, mais les Mancuniens de Ferguson s’étaient imposés 1 à 0… grâce à Cristiano Ronaldo. Cette élimination avait fait naitre des regrets, car il y avait la place de passer. On ne souhaite pas revivre le même scénario.

Même sans gagner mardi soir, cette équipe lyonnaise nous a plu. Tournons la page européenne pour passer dimanche à celle du championnat avec ce rendez-vous face au leader lillois. Pas vraiment le temps de s’ennuyer…

Sur le même thème