masculins / LOSC - OL

Confirmer la belle tendance

Publié le 20 février 2016 à 20:00 par R.B

Après sa démonstration face au Stade Malherbe, l’OL se rend à Lille avec la ferme intention de poursuivre sa série de victoires... Le LOSC ne perd plus et reste sur un bon nul au Parc des Princes...

Cette saison en championnat l’OL n’a jamais aligné 4 victoires de rang... On se souvient encore des 7 à la suite de l’exercice précédent entre la 16ème journée et la 22ème ! Un quatrième succès de rang serait vraiment significatif, surtout dans le Nord, sur les progrès réalisés depuis début janvier et confirmerait le potentiel de ce groupe pour le sprint final qui commence déjà à s’emballer. Il y a un train à mener pour se présenter au mieux en vue de la banderole. Cela passe ce dimanche soir par Lille en sachant que les Monégasques ont affronté l’ESTAC, que les Girondins et Niçois se sont disputés les trois points, que le FC Nantes était en Corse... et que dans l’après-midi Marseillais et Stéphanois avaient rendez-vous au  Vélodrome... Cette 27ème journée peut apporter du positif aux coéquipiers de Maxime Gonalons.

La semaine dernière, le LOSC a montré sa solidité au Parc face à une formation parisienne un peu remaniée dans la perspective de son rendez-vous de Ligue des Champions. Solide effectivement d’autant que Boufal, Obbadi, Eder étaient absents. Ce LOSC c’est costaud derrière avec la muraille Enyeama épaulé par le tandem Civelli/Soumaoro. Dans les couloirs Corchia et Sidibé apportent défensivement et offensivement. Il y a au milieu des grognards (Mavuba, Balmont, Obbadi) et de la jeunesse avec Amadou. Devant on connait Benzia, Bauthéac... et on sait ce dont est capable Boufal. Les Dogues peuvent regarder plus haut que leur 13ème place eux qui avaient pris du retard lors des 13 premières journées sous la houlette d’Hervé Renard remplacé depuis par Fred Antonetti. Obbadi et Eder seront absents dimanche soir. Un LOSC, finaliste de la Coupe de la Ligue en avril face au PSG...

L’OL a régalé contre le Stade Malherbe en concédant toutefois trop d’occasions aux Normands. Cela va incontestablement mieux dans le collectif lyonnais et se traduit en points. Avec un match par semaine jusqu’à la fin, Bruno Genesio peut faire travailler son équipe pendant la semaine et avoir de la fraicheur le jour de match. Reste à intéresser tout le groupe. L’entraineur olympien a donc le choix dans toutes les lignes pour constituer son équipe de départ. La forme du moment, les spécificités de l’adversaire... sont des paramètres de décisions en sachant que le banc a aussi son rôle à jouer. Malheureusement, Corentin Tolisso, de nouveau à son  meilleur niveau, s'est blessé et sera absent...

Un voyage à risques dans le Nord qui pourrait rapporter gros... avant l’affiche tant attendue face au PSG. Très intéressant.

Sur le même thème