masculins / PSG - OL J-1

Continuer sur la lancée

Publié le 19 septembre 2009 à 17:19 par R.B

Invaincu depuis le début de saison, l’OL a l’occasion de poursuivre une belle série tout en marquant un peu plus les esprits face à des Parisiens qui sont tombés pour la première fois le week-end dernier… l’affiche de la journée…

Après le premier véritable test de la saison remporté en bataillant contre la Fiorentina, le PSG constitue incontestablement le second rendez-vous majeur de ce début d’exercice pour le septuple champion de France. Un match au Parc n’est jamais anodin que le PSG soit ou non à l’aise dans ses crampons.

Ce PSG privé de Sessegnon, suspendu, et d’Erding, blessé a perdu un peu bêtement à Monaco la semaine dernière alors qu’il avait les moyens de ramener au moins un point. Encore fallait-il se montrer réaliste ! Cette première défaite peut-elle fragiliser les partenaires de Claude Makelele ? Avec des hommes d’expérience comme l’ancien madrilène, Armand, Luyindula, Giuly, Coupet… cela ne devrait pas être le cas.

Coupet qui retrouve l’OL, c’est forcément particulier. « Greg » son expérience, sa joie de vivre et son talent peuvent tirer tout le groupe vers le haut. « Greg » qui est venu s’ajouter aux trois anciens lyonnais déjà présents. Ce PSG version Kombouaré attend le premier but d’Hoarau, 17 la saison dernière, en comptant déjà sur son formidable lutin Giuly ou encore l’hyper actif Clément… Reste à trouver la bonne formule dans l’axe central en attendant le retour de Camara.

L’OL a ferraillé pour prendre la mesure en 5 jours de Lorient et de la Fiorentina. 2 succès sur le score de 1 à 0. L’OL a donc enchainé sur son mois d’août et présente un bilan de 7 victoires et un nul. Ce rendez-vous au Parc est l’occasion de poursuivre la série et d’affirmer un peu plus ses ambitions. Avec 4 jours entre la scène européenne et celle hexagonale, le facteur fatigue sera estompé d’autant que ce genre de match booste les envies mentales. Claude Puel, privé de Cléber et de Boumsong, sera-t-il tenté de remettre Lisandro dans l’axe de son attaque, comme de faire débuter Govou, très en vue lors de ses deux dernières entrées en jeu ? Va-t-il aussi remettre en course Clerc sur le flanc droit de sa défense ? Bodmer, dans le groupe, devrait retrouver le flanc gauche de l'axe central.

L’OL a montré ses vertus collectives depuis le début août. Cet esprit collectif pousse les ambitions, repousse la souffrance. Dimanche soir, le septuple champion de France peut s’attendre à des moments délicats. Pas question pour autant de parler d’inquiétude. Dans le vacarme du Parc, faisons confiance aux partenaires de Lloris pour livrer une nouvelle prestation conforme à celles déjà entrevues… et repartir avec un résultat positif.