masculins / Créteil 0 - OL 4

Contrat rempli !

Publié le 06 janvier 2008 à 20:58 par SR

Pour le retour de Grégory Coupet, l'Olympique Lyonnais s'est imposé sans surprise face à Créteil 4 buts à 0. Karim Benzema - auteur d'un triplé - et Juninho sont les buteurs du soir.

Autant le dire tout de suite, la magie de la Coupe de France n’a pas opéré pour les Cristoliens ce soir. Cette coupe, qui réserve chaque année son lot de surprises n’en n’a réservé aucune pour l’US Créteil Lusitanos, qui recevait l’ogre lyonnais dans son stade Dominique Duvauchelle, pour le compte des 1/32èmes de finale de la Coupe de France.

Le retour à la compétition du sextuple champion de France aura démontré que la trêve n’aura fait aucun mal aux Gones. Bien au contraire. Cette confrontation en banlieue parisienne a apporté pas mal de bonnes nouvelles : après 5 mois de convalescence, Grégory Coupet reprenait du service dans la cage olympienne. Une reprise assez paisible dans un affrontement dominé de la tête et des épaules par l’organisation lyonnaise. « Greg » aura tout de même fait cinq arrêts significatifs dans cette rencontre. Il n’était pas surpris par la première frappe de Lavoyer (9’) et ses sorties dans les pieds mettaient les Gones à l’abri de tout danger (10’ ; 20’). A noter, il plongeait du bon côté sur le penalty de Pancrate mais le cuir finissait sa course en dehors du terrain (78’).

Autre bonne nouvelle, Karim Benzema est toujours en forme. Il inscrivait son premier but de l’année, aux 6 mètres, d’une frappe du gauche sur un service d’Hatem Ben Arfa au quart d’heure de jeu. Après une frappe enroulée sortie par Cheik N’ Diaye (28’), l’international tricolore doublait son compteur du pied droit sur une passe en retrait de Milan Baros. Juninho fut l’autre buteur. A la conclusion d’une belle action d’école en une touche de balle, le maestro envoyait le cuir hors de porté des gants du gardien de but adverse Cheik N’ Diaye et inscrivait son 6ème but en coupe de France. « Juni » pliait la rencontre une poignée de secondes avant le coup de sifflet de Mr Cailleux, indiquant la pause (44’). En fin de partie, un penalty permettait à Benzema de réaliser son deuxième triplé de la saison après ses trois chefs d’œuvre inscrits au stade Saint-Symphorien face à Metz (80’).

Les Lyonnais devaient éviter le match piège et ont rapidement coupé court aux espoirs des « Béliers » en se mettant à l’abri au quart d’heure de jeu. Sandy Paillot eu alors l’occasion de faire sa première apparition lors d’un match officiel en succédant à Sébastien Squillaci (46’), sorti par précaution. Juninho, remplacé par Mathieu Bodmer (67’) ainsi que Jérémy Toulalan, remplacé par Loïc Rémy (75’), ont également été préservé en seconde période.

Auteur d’une prestation maîtrisée de bout en bout, l’OL débute de la meilleure des manières l’année 2008. Toujours en course dans les 4 compétitions, les Gones retrouveront la « Vieille Dame » le premier week-end de février face à Croix-de-Savoie.
Sur le même thème