masculins / Valenciennes - OL 1-0

Coup d'arrêt

Publié le 21 décembre 2011 à 20:55

Malmenés durant une bonne partie du match, les Lyonnais se sont inclinés à Valenciennes et manquent une occasion de monter sur le podium de la Ligue 1

L’OL se déplaçait à Valenciennes avec la ferme intention de bien terminer l’année2011. Un cinquième succès consécutif pouvait permettre aux Lyonnais de passer les fêtes sur le podium de la Ligue 1. Les Valenciennois, efficaces dans leur nouveau stade du Hainaut, avaient quant à eux l’ambition de quitter l’avant-dernière place du classement.
La composition lyonnaise au coup d’envoi : Lloris; Réveillère, Cris, Lovren, Cissokho, Fofana, Källström, Briand, Gourcuff, Lacazette, Lisandro.

Les Nordistes mirent rapidement le feu dans la défense lyonnaise. Parfaitement servi, Danic frappait juste à coté du cadre (3e). Une minute plus tard, une action similaire plaçait encore Danic en bonne position mais, gêné par Lloris, celui-ci manqua son tir à bout portant. Après une entame difficile, les gones sortaient peu à peu la tête de l’eau. Une montée tonitruante de Cissokho aurait pu débloquer la situation mais le latéral olympien privilégia la frappe en angle fermé plutôt que de servir un de ses coéquipiers (22e). Les Lyonnais s’inclinèrent sur un coup du sort. A la lutte avec Rémi Gomis sur un coup franc lointain, Aly Cissokho prolongea le ballon au fond de ses filets du talon (28e). L’ouverture du score était plutôt logique pour des Nordistes très incisifs. Une mauvaise nouvelle n’arrivant jamais seul, Cris fut forcé de quitter ses coéquipiers après avoir ressenti une gêne musculaire (40e). Les Olympiens étaient passés à coté de leur première période et ils ne pouvaient faire que mieux dans les quarante-cinq minutes qui allaient suivre.

Malheureusement, les joueurs de Rémi Garde étaient toujours aussi malmenés à l’entame de la seconde mi-temps. Les Valenciennois se montraient dangereux sur tous les coups de pied arrêtés. Briand se créa une opportunité sur un centre en retrait de Gomis mais son tir fut contré. Servi par Danic, Aboubakar était à deux doigts de mettre les Lyonnais KO mais il se heurta à Hugo Lloris (62e). Les Lyonnais poussaient afin de revenir au score mais les vagues nordistes déferlaient en contre. Jérémy Pied, auteur d’une bonne entrée, adressa un centre en retrait vers Lisandro qui fracassa la transversale de Penneteau (77e). La chance n’était vraiment pas du coté olympien. Le portier valenciennois fut impeccable dans les dernières minutes en claquant une tentative de Lacazette qui prenait le chemin du cadre (87e). En toute fin de match, une demi-volée de Källström détournée par Bako Koné fila à quelques centimètres du poteau de Penneteau pris à contre-pied. Les gones s'inclinèrent et avaient manqué une belle opportunité de monter sur le podium.

La feuille de match !

Sur le même thème