masculins / Lille - OL

Coupe de la Ligue: Stop... ou encore?

Publié le 09 novembre 2004 à 17:32 par R.B

[IMG3755L]Stop ou encore ? Telle est la question que l'on peut se poser, côté lyonnais, avant ce match de Coupe de La ligue à Lille. Stop ? Lille étant le dauphin en championnat des Olympiens, on imagine volontiers que ce déplacement dans le Nord ne sera pas une partie de plaisir pour les partenaires de Diarra... ou encore? Les Gones vont-ils continuer cette série sans défaites...

Stop ou encore ? Telle est la question que l'on peut se poser, côté lyonnais, avant ce match de Coupe de La ligue à Lille. Stop ? Lille étant le dauphin en championnat des Olympiens, on imagine volontiers que ce déplacement dans le Nord ne sera pas une partie de plaisir pour les partenaires de Diarra, privés de Coupet, Cacapa, Wiltord, Essien... Il y a le risque évident de perdre pour la première fois de la saison. Mais ce stop là peut aussi s'adresser à l'arrêt d'une élimination prématurée en Coupe de la Ligue depuis l'obtention de ce trophée en mai 2001. Coupe dans la vitrine, les Gones ne brillent plus dans cette compétition! Ils ont été éliminés en 1/8ème de finale, en 2002 par Bordeaux ; en 2003 par Sochaux, en 1/8ème de finale et en 2004 par Lens en 1/16ème de finale. Et ce à chaque fois après prolongations dans la séance des tirs au but. 1 à 1 à Bordeaux ; 3 à 3 à Sochaux et 1 à 1 à Lens. A chaque fois le même scénario… et ce en déplacement. A chaque fois au terme d'un bon match des Champions de France. Et le succès contre Sochaux en 1/16ème de finale en 2002 fut obtenu… aux tirs au but. Décidemment ! Enfin sur les 8 buts marqués depuis le sacre de 2001, 5 ont été l'œuvre de Luyindula, 1 de Muller. Seul Govou, 2 buts à Sochaux est encore Lyonnais.



Encore? Et bien, oui… que la série d'invincibilité se prolonge. Peu importe l'adversaire, la compétition, l'état de l'infirmerie… L'appétit vient en mangeant dit-on ! Les estomacs sont suffisamment robustes pour ne pas craindre une indigestion dans « cette orgie » de résultats positifs. Pourquoi laisser filer une Coupe, la plus rapide à gagner pour un club de Ligue 1 avec 5 succès à obtenir ? On peut toujours rêver à ce moment de la saison que l'OL réussisse le premier doublé de son histoire au niveau national, voire plus… Autant avancer tous ses pions en même temps : Championnat, coupe de la Ligue, coupe de France. Oublions jusqu'en février la Champions League.



Pour continuer son parcours dans cette Coupe, retour dans le Nord après la démonstration de solidité contre Lens samedi dernier. Lille, cette saison, a trouvé la bonne carburation. Les Dogues enchaînent les matches depuis le mois de juillet sans ressentir les effets pervers de la fatigue : coupe Intertoto, coupe UEFA, championnat… soit 23 rencontres dont 15 succès. Et surtout à domicile 3 buts encaissés en 12 matches ! Tony Sylva veille au grain dans sa cage ; peu importe le nom de ses défenseurs que l'entraîneur Claude Puel fait tourner comme le reste de l'équipe. Tafforeau, Schmitz, Plestan, Angbwa, Vitakic, Tavlaridis, Chalme, Dante se sont ainsi installés devant le Sénégalais sans que l'hermétisme en soit perturbé. Ces Lillois sont eux aussi costauds.



Ce match aura forcément des allures de sommet national. Lille avait perdu 1 à 0 en championnat à Gerland sur un but de Frau. Avant le retour, les Nordistes ont donc l'occasion de remettre les pendules à l'heure.

Les voyages à Lille sont toujours délicats pour les Olympiens. En championnat 17 défaites, 8 nuls et seulement 5 succès. En Coupe de France, Ils s'étaient inclinés en 1997, 1 à 0 en 1/16ème de finale; en 1976, succès en 1/8ème de finale, à l'aller comme au retour : 2 à 0 à Lille (Lacombe) et 4 à 0 à Gerland (Lacombe 2, Bernad 2). Et en 1958, qualification à Gerland en 1/16ème de finale 2 à 1 avec un but de Cossou. Mercredi soir, ce sera la première confrontation en Coupe de la Ligue.



Paul Le Guen, comme on le supposait, a choisi de faire confiance un peu plus aux jeunes en laissant Cris au repos -il a beaucoup donné ces derniers temps- et en étant privé ausi de Malouda, légèrement blessé à une cuisse. Hima sera, en match officiel, pour la première fois de sa carrière dans le groupe des professionnels. On peut s'attendre à onze de départ assez chamboulé par rapport aux dernières rencontres. "On ouvre la porte aux jeunes; à eux de saisir leur chance. Nous avons envie de nous qualifier. Ces changements sont logiques compte tenue de la répétition des matches. Nous présenterons des arguments à Lille ce mercredi...". L'OL n'entend pas brader cette Coupe de la Ligue: "j'ai envie de retourner au Stade de France avec ce groupe...". Pour répondre à l'attente du coach olympien, cela commence obligatoirement par une qualification au Stadium Nord. Alors, stop ou encore?



R.B

Sur le même thème