masculins / OL - Ajaccio J-3

Coupet: "champion le plus rapidement possible"

Publié le 05 mai 2005 à 13:45 par R.B

[IMG5484L]En cette fin de saison, « <b>Greg</b> » Coupet est en pleine forme et heureux. <b>Heureux</b> de savoir son papa guéri ; <b>heureux</b> de l'obtention quasi acquise d'un 4ème titre de champion ; <b>heureux</b> de cet exercice 2004-2005… <b>heureux</b> à l'idée des saisons à venir. «L'obtention « éventuelle » de ce nouveau titre me donne beaucoup d'<b>ambitions</b> pour les saisons à venir... <b>Heureux</b> de la qualification du Milanc AC... il est <b>le témoin </b>de la 34ème journée du championnat de France...

En cette fin de saison, « Greg » Coupet est en pleine forme et heureux. Heureux de savoir son papa guéri ; heureux de l'obtention quasi acquise d'un 4ème titre de champion ; heureux de cet exercice 2004-2005… heureux à l'idée des saisons à venir. «L'obtention « éventuelle » de ce nouveau titre me donne beaucoup d'ambitions pour les saisons à venir. Je suis comme notre président : j'anticipe. Tu vois, je sais déjà ce que je vais faire pendant mes vacances pour bien préparer le stage de Tignes. Tignes que je vais redécouvrir ; cela fait en effet 4 saisons que je n'y suis pas allé. Et puis il y aura aussi ce match avec l'Equipe de France contre la Hongrie fin mai qui est important pour moi… ». Toujours un temps d'avance… la force de ceux qui réussissent !



Au fait comment et quand veux-tu acquérir ce titre ? « Le plus rapidement possible. Mais sincèrement, je ne crois pas que nous serons sacrés samedi soir ; Lille va battre le PSG. Je te rassure... si ce n'est pas le cas, je prends. Ce qui est pris, n'est plus à prendre ». Et après, le gardien international se sent-il concerné par des records de points, par un niveau de buts encaissés ? « Franchement non. Dans quelques années les gens ne retiendront que le titre. Et puis, si nous sommes champions dimanche soir, il y aura forcément une décompression après tous les efforts fournis. Il y aura, je crois, moins d'agressivité et cela ne pardonne pas. J'ose croire cependant que nous serons suffisamment forts pour garder un certain de niveau. Le plus important… c'est le titre. Le reste, ce ne sont que des statistiques ». A-t-il encore un soupçon de doute sur ce titre à finaliser ? « Non… non, mais après le match du PSG, on aurait pu se retrouver dans une sacrée panade… Tu pouvais imaginer un scénario de dingues. Aujourd'hui, nous sommes maîtres de notre destin et nos 2 adversaires doivent en plus faire un sans faute. Nous nous imposons la pression pour devenir champions le plus rapidement possible ».



Une saison 2004-2005 qui touche à sa fin. Une saison que « Greg » juge exceptionnelle. « Exceptionnelle, car il y a eu plein de choses positives. Des matchs de grande qualité ; la reconnaissance de nos adversaires. C'est important, quand à la fin de la rencontre tes opposants viennent te dire que tu étais plus fort qu'eux. L'image du coach. Il est bien perçu par tout le monde ; il prône sans cesse l'humilité ; il ne s'emballe jamais. Cela prouve qu'il n'y a pas que la puissance de l'argent à l'OL. Une mentalité exceptionnelle dans le groupe, encore meilleure que la saison dernière. Je crois que l'OL est de plus en plus respecté. Cette saison, nous avons séduit les gens. La séduction par le jeu. Tiens un copain m'a dit ceci : avant je regardais l'OL pour toi… maintenant, c'est pour votre jeu pratiqué ».



Un mot sur ce championnat ? « Il ne m'a pas surpris. C'est un très bon championnat ; il est difficile. Quand des étrangers comme Elber, Saviola le disent… on peut leur faire confiance. En revanche, Lille m'a surpris. Je ne misais pas sur cette équipe au mois d'août dernier. Cela prouve qu'il n'est pas toujours nécessaire d'avoir des noms pour y arriver. Ces Nordistes, ils donnent tout sur un terrain ; ils ont un remarquable état d'esprit. Ils ressemblent à cet OL d'il y a quelques saisons: moins puissant, moins complet qu'aujourd'hui, mais toujours au taquet ». Un joueur qui t'a marqué ? "Cris. Le plus impressionnant. C'est un compétiteur né ; il ne lâche jamais. J'ai de l'admiration pour ce mec et en plus, il est adorable ». Ta nomination au titre de meilleur gardien du championnat pour l'UNFP ? « Je suis fier. C'est très valorisant. Cela prouve que je suis apprécié dans le milieu. J'attache de l'importance à notre confrérie des gardiens. Une des raisons pour lesquelles je vais toujours saluer mon collègue d'en face après la rencontre ».



Pour finir, Grégory a donné ses pronostics sur cette 34ème journée, avec une majorité de matchs nuls. Mais juste avant une question s'imposait : A-t-il regardé la demi-finale PSV – Milanc AC ? « Non. Mais en regardant des images du résumé, j'ai vu 2 à 0 pour les Bataves. J'ai vite changé pour conaître le résultat final. Il m'a rassuré! Je ne voulais pas que le PSV se qualifie pour la finale. Je n'ai pas aimé l'attitude des Hollandais au match retour. Cocu et Van Bommel m'ont insulté parce que j'avais demandé quelque chose à l'arbitre…Ils nous ont tout fait là bas. Je suis content que le Milan AC soit passé ».





Bordeaux – Auxerre

« Nul ».



Marseille – Caen

« Nul. Caen doit se sauver. Marseille, je ne le vois pas terminer devant Lille et Monaco… »



Bastia – Istres

« Bastia. Istres, c'est cuit. Les Corses peuvent s'en sortir ».



Lille – PSG

« Les Nordistes vont gagner. En plus, Claude Puel a du les bouger après le match quelconque à Monaco ».



Metz- Lens

« Metz. Les Lorrains savent finir les saisons pour s'en sortir ».



Nice – Nantes

"Nul… ça, c'est du match ! »



<Rennes – Monaco

« Rennes. A domicile, les Rennais sont difficiles à jouer ».



Sochaux – Strasbourg

« Nul. Les Alsaciens auront peut-être du mal à se remettre de leurs festivités ».



Toulouse – St-Etienne

« Nul ».



OL – Ajaccio

«L'OL, bien sûr. Comment je vois ce match ? Honnêtement, je ne le sais pas. Je me méfie de ces Corses qui m'ont impressionné à Marseille. Demont est un joueur performant. Mais... tout dépendra de nous ».



R.B