masculins / Sochaux - OL J-2

Coupet: "Je n'ai pas eu d'appréhension..."

Publié le 09 janvier 2005 à 15:10 par R.B

[IMG3303L]2 mois après son choc avec le Turc de Fenerbahçe <b>Tunçay </b>, <b>Gregory Coupet </b>à renfilé ses gants samedi en Coupe de France à Bondoufle contre <b>Viry-Chatillon</b>. L'occasion de faire le point avec lui avant la reprise du championnat à Sochaux ce mercredi soir. L'occasion aussi pour qu'il soit le témoin de cette 20ème journée du championnat de France...

Le 4 novembre dernier, un choc avec Tunçay, le Turc de Fernebahçe, envoyait Gregory Coupet à l'infirmerie pour soigner son genou droit. Il évitera l'opération, manquera 10 matchs. Il était prévu qu'il retrouve la cage olympienne le 8 janvier pour le match de Coupe France. Samedi à Bondoufle, « Greg » avait bien renfilé ses gants contre les amateurs de Viry-Chatillon. «Je n'ai pas eu d'appréhension ; ni avant, ni pendant. Cela m'a fait plaisir de renouer avec la compétition. Mon seul souci étant qu'il faut que je sois bon tout de suite. Avec un terrain gras comme celui que nous avons eu, j'ai passé un bon test au niveau des sorties aériennes. Je n'ai pas eu de problèmes même si j'ai encore du retard dans le retour d'impulsion. Un vrai contact ? Je verrais lorsqu'il se produira. Je t'avoue que je souhaite qu'il soit le plus tard possible. Il me manque encore un peu de muscle dans la cuisse droite. Je vais en avoir besoin pour compenser la perte du ligament… ».



Un retour après 2 mois d'absence ne génère-t-il pas la crainte de ne plus savoir jouer, arrêter un ballon ? « Non. Pendant ma rééducation, je n'ai pas cessé de toucher le ballon même sans bouger. Ce qui te manque, c'est l'appréciation des distances ; les anticipations, un de mes points forts. Il faut que les choses reviennent naturellement… La défense ? Impressionnante. Tu le vois dans le regard des adversaires, dans le jeu des attaquants. Cris, Essien… ils ont obligé, par exemple, les Virois à pousser le ballon un peu trop loin, à ne pas faire les bons choix. C'est du solide. Imagine depuis le début de la saison… les gars ils ont d'abord une première lame à passer avec Diarra, Essien, Juninho… puis, une deuxième avec Cris, Diatta, Abidal, Cacapa… et après, si je suis à mon niveau, ils ont la dernière couche ! Devant, il y a du talent, de la vitesse… En fait nos adversaires n'ont pas de répit. On est présent partout ; en l'air, au sol, dans les duels, sur les coups de pied arrêtés… On manque juste un peu de réalisme dans le domaine aérien sur les corners. On ne marque pas assez. En plus, des mecs comme Diarra ont beaucoup progressé. Ils n'ont presque plus de déchet dans leur jeu ».



L'OL aborde la seconde phase de sa saison avec le retour d'un garçon plébiscité depuis quelques saisons par le milieu du ballon rond et par celui des médias. « Greg » fait partie tout simplement des meilleurs gardiens au monde. Mentalement à l'image de ses partenaires lyonnais, il est à bloc. «Cette année, en championnat, on fait la course en tête. Cela ne nous gêne pas, parce que l'on n'y pense pas. Pourquoi ? Le fait d'être invaincu change tout. Tu comprends, on y tient plus que le fait d'être premier. C'est venu au fil des rencontres. Et cela évacue la pression d'être chassé par les autres équipes. Et puis, on se dit que si on fait un bon parcours à domicile et que l'on reste invaincu, on ne sera pas loin d'être champion. Bon d'accord, la phase retour ne sera pas facile avec ces matches à l'extérieur chez des concurrents sérieux pour le titre ou les places européennes. Il va y avoir la Champions League, la Coupe de France où on veut aller le plus loin possible. On n'a pas fini de se mettre la pression ». « Greg », c'est quoi cette pression ? « C'est tout simplement se remettre en cause à chaque match. Tu n'as pas le temps de relâcher la machine. On se l'impose nous même. Heureusement qu'il y a eu la trêve. Là tu peux débrancher. Cela fait le plus grand bien ».



Le gardien de but international de l'OL a confirmé que cette absence ne lui avait pas pesé. «Bizarrement, le foot ne m'a pas manqué. Cela m'a surpris. Je me suis peut-être dit que c'était un mal pour un bien. Avant, j'aurais été plus contrarié, surtout les jours de match. Là je les ai bien vécus. Je crois aussi que le fait de me défoncer à l'entraînement sans arrière-pensée de savoir si je le paierais en match m'a relaxé. J'avais ma dose ; j'étais vidé ; j'étais bien. Je pouvais rentrer chez moi. Et le week-end, je m'accordais la coupure. Cela faisait longtemps que cela ne m'était pas arrivé. Tu te poses dans le canapé et tu regardes du rugby à la télé par exemple… ». Et dans sa dose d'entraînement, Grégory y a mis beaucoup de musculation. «Le plus dur c'est de commencer, après cela devient une drogue. J'ai renforcé le haut. Je suis aujourd'hui à mon poids de forme (82/83kgs). J'ai perdu de la masse graisseuse que j'ai remplacée par de la tonicité musculaire. Le but n'était pas de m'alourdir ».



Pour en revenir à la trêve des Confiseurs, Grégory est justement parti se changer les idées à New-York. «C'était la première fois. Extraordinaire. J'ai adoré. J'en ai profité pour voir un match de NBA au Madison Square Garden entre les Knicks et Dallas. Mon joueur préféré ? TP (Tony Parker). Nous sommes allés voir la comédie musicale le Roi Lion à Broadway ; nous avons visité le musée Gugenheim, Wall Street… C'est la ville de la démesure avec ce mélange des races, de cultures... Tout le monde côtoie tout le monde… Et pendant 2 jours, nous avons eu des températures de moins 14. Glacial ! C'était vraiment trop ces vacances. Elles m'ont fait un bien fou… ». Vacances déjà lointaines… reprise en Coupe de France… avant le déplacement mercredi à Sochaux. «Il y a toujours des difficultés à jouer les Doubiens à domicile. En plus de la qualité de cette équipe, les conditions climatiques peuvent s'avérer pas faciles. Certes les Sochaliens semblent moins bien à Bonal que les autres saisons, mais ils sont solides de partout ; et Oruma, c'est un tout bon… ».



Maintenant, c'est l'heure du premier match de la phase retour. Le numéro 1 des Gones a endossé l'habit du témoin de cette 20ème journée de championnat. Avant les pronostics, une dernière question sur cette invincibilité. Et si elle devait s'arrêter? "On verrait simplement comment nous serions capable de réagir. Pour l'instant, nous n'avons pas de doutes. Nous sommes confiants et sereins dans toutes les situations de jeu; à Gerland ou à l'extérieur; menés au score ou non; contre Manchester ou face à une équipe plus faible... Il n'y a pas d'affolement..."





Caen – PSG

«Je dis Caen, même si j'hésite avec un match nul. Les Normands ont besoin de points. Un retour des Parisiens au classement? Tout est possible en foot. Pourquoi pas… mais ils partent de loin ».



Sochaux – OL

«Lyon, bien sûr ».



Istres – Monaco

«Les Provençaux pour mon copain Sébastien Perez qui a signé pendant la trêve à Istres. Séb, il fait partie de la dizaine de joueurs dans ce milieu que je considère comme des amis. Ces gars, s'ils ont besoin que je vienne, j'arrive tout de suite… »



Bastia – Nantes

« 0 à 0 parce que j'aime bien les 2 gardiens. Avec Landreau, je m'éclate lors des stages de l'Equipe de France… »



Metz – Ajaccio

« Nul. Les 2 formations ont besoin de points. Comme on dit généralement : l'enjeu va prendre le pas sur le jeu… »



Nice – Bordeaux

«Nice. Et en plus Bordeaux risque d'avoir des absences importantes avec les blessures de Meriem, Jurietti, Rool… »



Rennes – Auxerre

« Là encore, un match nul. Les Icaunais vont serrer les débats et Rennes n'est pas trop bien… »



St-Etienne – Lens

«Nul 0 à 0 pour les 2 gardiens Itandje et Janot. Moi, quand j'aime bien les gardiens, je n'ai pas envie qu'ils prennent de but. Alors pour le spectacle… il faudra regarder leurs arrêts décisifs… Désol酻



Toulouse – Strasbourg

«Les Alsaciens ne sont pas au mieux, malheureusement pour Rémy Vercoutre. Ils ont pris un coup sur la cafetière avec cette élimination en Coupe de France contre Sedan. Toulouse va l'emporter ».



Lille – Marseille

« Je voudrais bien qu'il y ait un match nul, mais sincèrement je ne crois pas que Marseille soit capable de l'obtenir. Les Nordistes devraient gagner… ».



R.B

Sur le même thème