masculins / OL - Troyes J-4

Coupet & Juninho nous racontent leur selection

Publié le 15 novembre 2005 à 15:25 par SR

Grégory <b>Coupet </b>et Juninho <b>Pernambucano </b>étaient de retour ce matin à Tola Vologe. Le premier, en bleu, à rendu une copie sans faute avec l'équipe de <b>France</b> face à une très bonne équipe allemande.

Le second, en jaune, a (encore) frappé sur coup franc pour le Brésil, presque pas original ! Son second l'est sans contestation... de la tête. L'un dispute sa place, l'autre en veut encore plus. «Greg » et « Juni » reviennent sur leur « sélection/seleçao ».

Grégory Coupet Je suis vraiment satisfait de ce joli périple. On a vécu quelque chose de vraiment sympa, surtout en Martinique avec un accueil EXTRAORDINAIRE.
Une belle victoire, avec beaucoup de suspens, suivie de la rencontre face à l'Allemagne où l'on pensait manquer de jus mais au contraire, on a même réussi à finir le match assez fort. On a démontré pas mal de ressources et d'envie.
L'Allemagne ? Athlétiquement, les Allemands sont supérieurs à nous, ce sont des colosses solides dans les duels. On a réussi à répondre malgré un terrain difficile. Les conditions n'étaient pas évidentes puisque l'on passait de 30° à 8° en l'espace de quelques heures en arrivant au Stade de France.
La polémique ? La décision d'attendre le mois de mars pour faire l'annonce du fameux titulaire est logique. D'ici là, il peut s'en passer des choses. J'ai eu la chance de jouer contre l'Allemagne et je suis satisfait de ma rencontre. A titre personnel, cela s'est très bien passé.
La pression ? Elle a toujours existé. On doit la subir. Elle est logique. En tant que gardien on n'a jamais eu droit à l'erreur. Ce n'est pas aujourd'hui que cela va commencer, bien au contraire. La hiérarchie ? Quoi qu'il arrive, j'ai déjà réussi à ce que l'on se pose cette question. J'ai réussi à mettre en porte-à-faux cette place de titulaire qui était totalement acquise à Fabien (Barthez), c'est déjà une première mi-temps en soi. On était ensemble durant ces 7 jours, j'ai pu lui faire part du respect que j'avais pour lui. Plutôt que de nous mettre en conflit comme c'est le cas, on essaye de profiter de notre expérience pour rendre l'équipe de France plus forte. La concurrence est donc saine, il n'y a pas d'entourloupe.
De mon côté, ma côte de popularité a énormément augmenté ces derniers temps. Mon statut a énormément évolué : d'un intérimaire je suis passé à gardien remplaçant, puis N°1 bis avant de titiller le titulaire aujourd'hui. C'est bien, cela fait plaisir et donne envie de continuer.

Juninho Le match s'est bien déroulé, le résultat (8-0) en atteste. Je ne connaissais pas cette équipe et c'était plus une question de préparation, de rythme à maintenir. Il ne reste qu'une seule date FIFA avant la Coupe du Monde et j'espère un peu plus que de faire simplement parti du groupe. Avoir plus de temps de jeu.
2 buts ? Sur coup franc et de la tête, ce qui est plus rare. C'est toujours bien de marquer avec la Seleçao. J'aurais tout de même préféré que ce soit en match officiel. Les buts inscrits par Fred son beaucoup plus importants. Aujourd'hui il a vraiment une chance; à lui de la saisir et il s'y prend bien en inscrivant ses 2 buts.