masculins / Fenerbah�1 - OL 3

Coupet: "Les gars aiment ce maillot"

Publié le 20 octobre 2004 à 18:08 par R.B

[IMG3443L]Sur le parking légèrement venté de Tola Vologe, <b>Gregory Coupet</b>, après le décrassage du jour, est revenu sur le match de Fenerbahçe, sur l'invincibilité lyonnaise, sur les raisons des succès lyonnais. Tout en parlant, aussi de ses 2 arrêts marquants, d'Istres… Intéressant comme toujours.

Sur le parking légèrement venté de Tola Vologe, Gregory Coupet, après le décrassage du jour, est revenu sur le match de Fenerbahçe, sur l'invincibilité lyonnaise, sur les raisons des succès lyonnais. Tout en parlant, aussi de ses 2 arrêts marquants, d'Istres… Intéressant comme toujours.



D'abord Greg, quel est l'arrêt le plus difficile à faire mardi soir ?



« Incontestablement le premier sur la tête de Van Hooijdonk, parce que c'est un pur réflexe »



Qu'est-ce- que tu as à rajouter par rapport aux déclarations d'après match ?



« Je vais redire la même chose : nous avons vraiment fait une grosse performance en étant sérieux dans le jeu. Je crois que le score est mérité et avec un soupçon d'efficacité supplémentaire, on peut mettre plus de buts. On ne doute pas ; on est serein ; on se prend au jeu de cette invincibilité, mais on reste humble. Il suffit de penser à ce qui est arrivé à Monaco la saison dernière pour garder les pieds sur terre. Même après le but, je n'ai pas eu peur. J'ai simplement été déçu de l'encaisser parce que nous aurions pu l'éviter. Mais cette fois contrairement au match de Prague, nous ne nous sommes pas relâchés».



Cette invincibilité est-elle importante ?



« Oui. Elle est bien ancrée dans nos têtes. Si on peut la garder toute la saison, on le fera. On aime ce genre de défi à relever ».



Comment expliques-tu les très bons résultats de ce groupe ?



« Nous avons une équipe disciplinée avec des arguments athlétiques. Les gars mouillent le maillot. Ils aiment ce maillot et ils ont du plaisir à se transcender. On a un collectif bien équilibré. C'est vrai qu'il y a beaucoup de nouveaux. Alors pourquoi cela marche ? Je n'ai pas la réponse. Peut-être parce que c'est facile de s'intégrer dans cette équipe. Le club est stable ; sain ; on sent la motivation. Et il n'y a pas de pression. Regardez, nous sommes l� sur ce parking en toute simplicité. Vous posez des questions, je réponds. A Marseille, au PSG… ce n'est pas pareil. Ici, c'est convivial ».



Ce groupe de l'OL es-t-il le plus fort que tu aies connu ?



«Oui… si on remporte des trophées. Sinon ce ne sera pas le cas ».



Quelle est la meilleure équipe européenne en ce moment ?



« J'ai envie de dire le Barça devant Milan AC. Le Barça est impressionnant. Nous, on est encore derrière, mais sur un match tout est possible »



Un mot sur le match contre Istres ?



« Ce sera forcément différent à tous les niveaux. Il faut se remobiliser pour imposer notre jeu et prendre les 3 points. On sait que les Provençaux ont un beau défi à relever. On les respecte ; on connaît la valeur de Flo Maurice. Soyons rigoureux pour faire un nouveau résultat. C'est un fait: sur le papier les débats sont inégaux ; mais sur un match, je l'ai dit précédemment, cette formation peut nous battre ».



Enfin à la sempiternelle question de la présence de Fabien Barthez,toujours devant lui en Equipe de France, « Greg » a été une nouvelle fois très clair. « Il est pour moi une source de motivation. C'est un peu grâce à lui que j'ai les dents longues. Je ne regrette absolument pas sa présence ».



R.B

Sur le même thème