masculins / Réaction

Coupet s'explique

Publié le 04 décembre 2008 à 18:10 par RD

L'ancien portier lyonnais est revenu ce soir, dans l'émission OL SYSTEM sur ses propos qui paraîtront demain (vendredi) dans un entretien accordé au magazine Lyon Mag.

Grégory Coupet, qui évolue désormais en Espagne, à l'Atletico Madrid, a tenu à s'exprimer sur ses propos publiés par Lyon Mag, à paraître demain. Dans un entretien, l'ancien gardien lyonnais expliquait "le trop grand décalage" entre lui et "la nouvelle génération de l'OL". Ce qui, toujours selon le magazine, aurait précipité son départ de Lyon. L'ancien gardien aurait également critiqué Karim Benzema, en le traitant de "caïd", "plus renfermé sur lui-même, dans un business".
Dans l'émission OL SYSTEM diffusée ce soir à 19h, Coupet a souhaité répondre à ces propos déformés selon lui.
"Dans cet entretien, j'explique qu'à la rigueur, qu'une des raisons pour lesquelles je suis parti était le fait d'un gros décalage entre les jeunes de 20 ans et moi qui suis à 35 ans.Ca, on n'y peut rien, c'est comme ça. Mais je n'ai en aucun cas dit que c'était de la faute des jeunes, que je n'en pouvait plus des jeunes ou quoi que ce soit. Derrière, il y a notamment un amalgame de fait : en parlant de ça, on me fait dire que Karim Benzema a la grosse tête, alors que je ne parlais absolument pas de lui. Ca fait un gros buzz, comme quoi je dis que Karim était un caïd alors que je le pense dans le sens positif de la chose, dans le sens où c'est un monstre ! C'est le futur Ronaldo au niveau mondial. A côté, c'est un mec que j'apprécie avec des relations adorables tout le temps, aussi bien en Equipe de France qu'à Lyon. Je le dis haut et fort : je m'entends très bien avec Karim et tout se passe très bien.
Je n'ai jamais squizzé le moindre journal par rapport à un autre. j'ai fait ce que je fais comme d'habitude : j'ai répondu, encore. J'avoue que c'est mon défaut, je le reconnais. J'ai tendance à faire confiance. Voilà, ça me retombe dessus mais heureusement, je pense être reconnu et connu. J'ai une certaine franchise depuis tout le temps. Si j'avais à dire quoi que ce soit au moindre jeune de l'OL ou à Karim Benzema, je l'aurais fait depuis longtemps et certainement pas attendu d'être 6 mois plus tard en Espagne pour balancer des c... pareilles.
Je le redis : il n'y a rien par rapport à Karim, ni par rapport aux jeunes de l'OL. Ce qui m'embête, c'est qu'on me fasse passer pour quelqu'un d'aigri. Je ne pense pas l'être. J'ai l'impression de faire du mal à des gens que j'apprécie. Mes propos n'étaient donc pas ceux parus dans ce journal".