masculins / OL - Lille J-2

Coupet: "Toulouse et Rennes à l'extérieur"

Publié le 26 août 2004 à 13:12 par R.B.

[IMG2783L]<b>Grégory Coupet </b>a sorti ses gants d'apparat depuis le début de saison. Le gardien international de l'OL continue de nous emmener, saison après saison, vers des sommets de plus en plus élevés. Décisif à chaque match depuis le début de saison, il est le témoin de cette quatrième journée du championnat de France, marquée par un alléchant Lens - Monaco...l

Grégory Coupet a sorti ses gants d'apparat depuis le début de saison. Le gardien international de l'OL continue de nous emmener, saison après saison, vers des sommets de plus en plus élevés. Décisif lors du Trophée des champions (2 pénalties arrêtés pendant la séance de tirs au but) ; du succès à Nice (3 arrêts) ; du nul contre Sochaux (1 pénalty détourné) ; du nul à Metz (1 pénalty détourné) ; en tête de tous les classements des gardiens de but après 3 journées de championnat, « Greg » montre le bel exemple à suivre et offre, incontestablement, des points importants à son équipe. Et pourtant, il doit assumer l'état de santé de son papa : « Tout d'abord, je veux dire aux supporters qu'ils m'excusent. En ce moment, je n'ai pas trop de temps à leur consacrer. Je dois m'occuper de mon papa. Je vais tous les jours à l'hôpital. Il va mieux, mais ce sera très long… Alors, je n'ai pas le choix ; je prends du temps sur celui que je consacrais avant à ma récupération. Peut-être que sportivement, je le paierais plus tard. Mon papa était tout seul dans le Nord ; il n'avait plus d'attache. Au moins à Lyon, je suis là et puis ma sœur, en habitant St-Etienne, peut aussi s'en occuper. C'est une épreuve que nous réserve la vie. Il faut assumer ».



Sur son début de saison et sa nouvelle spécialité de roi des pénos, il savoure bien évidemment, mais n'a pas d'explications : « Mon début de saison ? C'est important pour le groupe. Qu'un ancien montre l'exemple à des jeunes, je trouve çà bien. Ce groupe a besoin d'être rassuré… Quant à ma réussite actuelle sur les pénalties, honnêtement, je n'ai pas d'explications, ni de recette. Avant, je n'étais pas trop performant. Je ne sais pas ce qui se passe ; je sens bien les coups, mais je ne souhaite pas pour autant qu'il y ait un pénalty par match ! Je crois que lorsqu'un gardien est en réussite, il prend un ascendant sur le tireur. Et puis, cette situation du pénalty, c'est la solution la plus facile à vivre pour un gardien. Il ne peut faire qu'un exploit… ».



De sa cage, le numéro lyonnais regarde ce début de championnat avec curiosité. Sa conclusion ? « Tous les matches seront difficiles à gagner. 3 à 4 grosses cylindrées se dégagent... Lens propose un jeu efficace et intéressant. Et parmi les promus, Caen réussit de belle chose… »



Avant que notre témoin de cette quatrième journée ne s'exprime sur l'ensemble des rencontres, il nous a livré ses habitudes lorsqu'il arrive à l'entraînement et avant chaque match.

« J'ai modifié mes habitudes les jours d'entraînement. J'ai changé aussi, d'une façon générale, mes habitudes alimentaires. La première chose que je fais le matin en arrivant dans les vestiaires ? Je dis bonjours à tout le monde, puis je vais discuter avec Nico Puydebois. On est l'un à côté de l'autre dans le vestiaire. On partage et on a partagé plein de choses ». Et les jours de match ? « La première chose : je déballe mes affaires en les plaçant méticuleusement. J'ai toujours le même rituel à partir du moment où je monte dans le bus. Le processus s'enclenche automatiquement. Je n'ai pas de chrono, mais tout se passe comme si j'en avais un. Je me lève de mon siège, par exemple, toujours un peu avant que le bus ne s'arrête. Mais, je ne suis pas superstitieux ».



La quatrième journée du championnat vue par Grégory Coupet :



Nice – Bastia :



« Nice. L'arrivée de Florent Balmont va faire du bien aux Niçois. Ils vont gagner, même si le trio Vairelles-Née-André a redonné des couleurs aux Corses ».



Bordeaux – Sochaux :



« Match nul. Les Sochaliens sont toujours aussi difficiles à jouer. 0 à 0. Un bon résultat pour Ulrich Ramé. C'est un bon mec. Nous avons eu tous les deux un parcours spécial avec beaucoup de ressemblances ».



Lens – Monaco :



« Match nul, même si physiquement cela peut être dur pour les Monégasques. Leur qualification pour la Ligue des Champions va leur donner un coup de fouet supplémentaire. Lens ? Cette équipe est performante. Eric (Carrière) est déjà le métronome de cette formation et la défense n'a toujours pas pris de but ».



Nantes – Toulouse :



« Les Toulousains sont en forme ; les Nantais, eux, sont dans la tourmente. Je vois bien une victoire de Toulouse à Nantes, ce qui risque d'alourdir un peu plus la situation des Canaris ! »



Marseille – Metz :



« Les Marseillais, sur le papier, ce sont les ténors de ce championnat. Ils vont s'imposer, surtout après les propos d'Anigo au lendemain du match nul à Nice. Ils seront rémontés. Metz a peiné contre nous en deuxième période ; le groupe a reculé. Il va craquer au stade Vélodrome ».



Auxerre – Caen :



"Caen semble solide ; Auxerre aussi avec mon copain « Fifi » Violeau. Match nul ».



Ajaccio – Rennes :



« Rennes. Les Bretons sont en forme. Je le regrette pour Trévisan qui est un gars que j'apprécie et un gardien que j'aime bien au niveau du style et de la performance. Porato a signé ? Tu me l'apprends ! Mauvais temps, mais Porato va devoir reprouver… ».



Lyon – Lille :



« L'OL bien sûr : nous sommes obligés de l'emporter. Dos au mur, on a toujours su réagir. L'atmosphère est très studieuse à l'entraînement, c'est bon signe. Cris ? Une bête! Avec lui, la défense qui a déjà montré de belles choses, sera encore plus forte. Berthod ? Je lui ai dit à la mi-temps du match de Metz : ce qui lui arrive fait partie des choses qui peuvent se produire dans une saison, dans une carrière. En plus, il est tombé sur deux ailiers en pleine forme. Il s'en sortira avec le mental et là, je ne me fais pas de souci pour lui… ».



Strasbourg – Istres :



« Rémy (Vercoutre) a besoin d'une première victoire pour fêter la naissance de son fils Roméo ! Strasbourg ».



PSG – St-Etienne :



« Match nul. J'apprécie les deux gardiens, alors 0 à 0. Les Verts vont fermer le jeu et le PSG bafouille son foot en ce moment ».



R.B.

Sur le même thème