masculins / stage tignes

Courir, rouler et souffrir

Publié le 01 juillet 2010 à 11:55

La journée de ce 4ème jour de stage a commencé par cette épreuve Run and Bike en équipes de deux… Une épreuve qui met le feu aux jambes et aux poumons… en consacrant les favoris Ederson/Seguin…

Mercredi soir, les petits nouveaux du groupe ont du satisfaire à la tradition de leur introduction. Discours, chansons… Maxime Blanc était de retour de son escapade lyonnaise pour passer l’oral du banc français. « Bof, je suis tombé sur le Candide de Voltaire. Je ne l’avais pas travaillé… ». Et puis, il y a eu le tirage au sort des duos pour le fameux Run and Bike du lendemain. En apprenant le nom de leurs partenaires, certains ont du savourer, d’autres réfréner leur déception. Cela promet quelques scènes de ménage dans le feu de l’action dopée par la fatigue. Le gars qui n’est pas content il n’a qu’à courir en poussant son vélo… pas sûr qu’il soit mal classé puisqu’il faut que le tandem soit toujours ensemble !  Jo Bats a choisi de faire l’épreuve à vélo. Quant à Patrick Collot, il se ressent de ses efforts de la veille en ayant fait 3h de vélo dont 2h 30 de montée depuis Bourg-St-Maurice.

Le but du jeu de ce run and bike ? 15 kms en deux grandes boucles du lac au Val Claret avec pour finir un tour du lac. Obligation de rester au contact entre les équipiers. A 9h 45, sous un soleil (21 degrés), cela part pour un heure, plus ou moins, d’efforts. Après 20 minutes de course, Gorgelin/Gonalons sont aux côtés de Seguin/Ederson. Puis arrivent Lovren/Cléber, Boumsong :Belfodil, Blanc/Delgado, Puel/Gassama. 10 minutes plus tard, les écarts sont plus marqués. Les favoris Ederson/Seguin ont pris le commandement largement détachés devant Gorgelin/Gonalons, Lovren/Cléber, Boumsong/Belfodil… Il y a des tactiques différentes. Ceux qui font de longs… ceux qui en font de très courts… Apparemment, certains ne respectent pas le règlement au moment du changement.

Avant l’entame du dernier tour du lac, les dés sont jetés. Ederson/Seguin passent en moins de 48 minutes avec deux minutes d’avance sur Gorgelin/Gonalons. Les écarts grimpent… Vercoutre arrive sans son cycliste Cris qui doit faire un gros effort pour recoller. 9 minutes et 17 secondes plus tard, Ederson/Seguin remportent l’épreuve en 56 minutes 43, explosant le record de l’année dernière. « On a choisi de faire des relais de 30 secondes… mentalement on était bien… cela annonce une belle saison… il est où le coach… ». 137 secondes plus tard, Gonalons/Gorgelin prennent une belle place de dauphins. « Nous, on a fait des relais assez longs. Nico et Eder étaient plus forts. On voulait gagner… On a battu le record de la saison dernière…On va essayer de faire une grosse montée de l’Iseran. . »

Les arrivées s’enchainent. Dans l’ordre, Lovren/Cléber, Boumsong/Belfodil, Puel/Gassama en un peu moins de 62 minutes…Les visages sont marqués. Les effusions sont à la hauteur des efforts. Patrick  Collot a souffert comme prévu en terminant en 1h 05’ 38. La dernière paire bouclant les 15kms en 1h 10’ 15. En attendant, les plus jeunes Blanc et Umtiti ont repris les vélos pour récupérer les bouteilles laissées en route. Opération propre.

La conclusion de cette matinée pour Claude Puel. « C’était mieux que la saison dernière. Il y a plus de fraicheur, plus de jeunes. Les gars l’ont fait avec un bon état d’esprit. C’est une épreuve sympa, ludique. C’est bien… Mon coéquipier Lamine Gassama ? Ce n’est pas son truc, mais çà va… On a limité la casse… ». Et Cris a besoin de récupérer. Il s’est installé dans la camionnette de Guy Genet en se demandant (rigolant) pourquoi il fallait faire une telle épreuve qui n’avait rien à voir avec le football.

A partir de 16h, conférences de presse avec Briand, Gomis, Puel. A 17h 15, début de l'entrainement sur la pelouse du stade Eric Cantona

Photos

Tignes 01/07/10 - Run & Bike

10 photos