masculins / OL - Liverpool J-2

Cris : « chercher la victoire »

Publié le 02 novembre 2009 à 15:55 par R.B

Pour le défenseur central brésilien, pas de calcul à faire… Quant au brassard, cela ne changera pas sa façon de jouer…

Cris comment aborder cette rencontre face à Liverpool ?
« Il faut partir avec l’idée de faire un bon match et de l’emporter. On va jouer chez nous face à une grande équipe expérimentée. Liverpool sera motivée. Cette équipe a l’habitude de ses qualifier et elle peut encore le faire, même si elle est mal partie cette saison. Elle va donc jouer à fond pour rester vivant dans cette compétition. Elle aura envie de nous battre avec ou sans Gerrard et Torres. Sans eux, elle reste une équipe solide. Nous, on est prêts. La victoire face à l’ASSE nous a donnés encore plus de confiance. Nous aussi, on va jouer à fond et si on peut assurer notre qualification mercredi soir, ce serait bien pour la suite, notamment du championnat où nous allons avoir des rencontres difficiles. L’OL ne sait pas calculer pour jouer par exemple le nul. Jouer la première place du groupe ? Le premier objectif, c’est la qualification, après si on est qualifiés, on ira chercher la 1er place ». Une qualification après 4 matchs, ce n’est plus arrivé depuis les saisons Houllier. « A cette époque, l’équipe était faite. Actuellement, elle est en formation. C’est différent… »

Comment avez-vous apprécié de récupérer le brassard de capitaine ?
« Je pense que ce n’est pas le brassard qui va changer quelque chose pour moi. Je me considère comme un leader de l’équipe, comme un joueur expérimenté. Le brassard, c’est un choix du coach que je respecte. J’ai été surpris qu’il me le donne. Je n’ai pas posé de questions. Je ne sais pas si je vais le garder jusqu’à la fin de saison. Le coach ne m’a rien dit. Je n’ai pas discuté avec Sidney. Sidney, c’est un leader naturel. C’est le joueur « le plus ancien de l’OL ». Sur le terrain, il fait un travail remarquable ».

Parmi les autres réponses du défenseur central, il a dit qu’il ne savait pas s’il y avait penalty en début de rencontre à St-Etienne pour une faute de sa part. « Je n’ai pas revu les images. Ce que je sais, c’est que je cherchais à jouer le ballon ». Un OL qui enchaine les matchs tous les trois jours, cela pose-t-il des problèmes au Policier ? « Je me sens super bien physiquement. J’ai envie de jouer tous les matchs ; j’en ai besoin. Et pour l’instant, le coach n’a pas trop de solutions en défense centrale. On verra quand les blessés seront revenus. En ce moment, il a besoin de moi. Je suis là ».