masculins / Metz - OL J-2

CRIS : le Caçapa blanc !

Publié le 20 août 2004 à 17:09 par SR

[IMG2831L]Ce matin, Christiano Marques Gomes <b>Cris </b>était de retour à Tola Vologe. L'occasion pour OLWEB.fr de faire connaissance avec ce défenseur international brésilien qui s'apprête à rejoindre l'Olympique Lyonnais.

Ce matin, Christiano Marques Gomes Cris était de retour à Tola Vologe. L'occasion pour OLWEB.fr de faire connaissance avec ce défenseur international brésilien qui s'apprête à rejoindre l'Olympique Lyonnais.



La ligue 1



Bien sur que je connais le championnat français, d'ailleurs je connaissais Lyon avant que Bernard Lacombe ne vienne m'adresser la parole. Un club qui gagne un championnat trois fois de suite ne passe pas inaperçu, même si l'on habite à l'autre bout de la terre. Maintenant, le fait de venir à l'Olympique Lyonnais, c'est une opportunité que je souhaite saisir. Beaucoup de brésiliens veulent jouer en Europe afin de pouvoir affronter de belles et grandes équipes comme il y en a tant sur ce continent. Aujourd'hui, l'OL me donne cette chance, j'ai même la chance de pouvoir jouer dans la plus prestigieuse des compétitions, celle que vous appelez la « Champions League ».

En sélection et même encore il y a quelques heures dans l'avion, Juninho, en bon reporter, me parlait de l'OL. Je sais que de très bons joueurs sont partis durant l'intersaison mais que le groupe reste très bon et est prêt à aller conquérir un quatrième titre de champion de France.





Sa défense



Je suis un pur produit défensif. C'est le poste que j'aime, c'est ce que je fais de mieux. Lorsque je suis sur le terrain, je me tue à la tâche et je respecte le travaille que j'ai à accomplir. Défense à 3 ou à 4, cela m'importe peu. A Cruzeiro, je joue aussi bien en défense centrale qu'en arrière latéral, je n'ai pas de préférence là-dessus. Là-bas, il n'y a pas de poste fixe, je peux jouer en défense centrale un jour puis en latéral au prochain match, on s'adapte en fonction des besoins, des configurations et des adversaires.





Ses clubs



Au Br�sil, des 11 titres disputés, j'en ai gagné 8 ! J ‘ai été Champion de l'état de Mineiro, Champion du Brésil, vainqueur de la Copa America… Aujourd'hui, mon avenir je le vois encore bien mieux et j'ai pu remarquer que les joueurs évoluant en Europe ont plus de facilité à intégrer la Seleção que les joueurs évoluant au Brésil.

Jouer au Bayer Leverkusen, cela a été un bon moment de ma vie. C'était une très bonne expérience pour moi. J'ai beaucoup appris en jouant en Allemagne et cela m'a permis de découvrir pour la première fois la Ligue des Champions. J'aime cette compétition, lorsque tu prépares le match qui arrive, lorsque tu entres dans le stade et que la pression commence à monter, c'est ce que j'étais venu vivre en allant au Bayer Leverkusen. Ensuite, j'ai du retourner au pays, avec une impression de travail non terminé. Cette sensation s'est ensuite estompée puisque l'on a terminé champion avec Cruzeiro puis d'autres titres ont suivi. Aujourd'hui, j'ai une seconde chance en Europe, l'occasion s'est représentée avec l'OL et j'ai sauté dessus. J'avais plusieurs propositions, d'autant plus que mon contrat avec Cruzeiro prend fin en décembre 2004, j'ai alors choisi celle qui me parlait le plus.





Mr CC



J'ai déjà affronté Claudio Caçapa (CC) au pays, pour des matchs très chauds car ce sont, comme l'expression le veut ici, « des derbys ». Comme les Lyon-St Etienne dont Juninho m'a informé. Je vous l'avais dit, Juni fait de très bonnes synthèses et j'espère parler français aussi bien que lui un jour. Pour en revenir à Claudio, comme on est tout deux des défenseurs, il n'y a jamais eux de contact entre nous, mais pour les autres joueurs et surtout ceux qui jouent devant, je peux vous dire que c'était très dur pour eux et même pour nous, lors de ces derbys.






La réaction de Caçapa :

« Encore un brésilien ! Cela me fait énormément plaisir. Il va amener de bonnes choses car c'est un joueur de haut niveau. Il est très expérimenté et est très dur sur le terrain. Je l'ai rencontré à plusieurs reprises lors de derbys au Brésil et j'ai pu constater qu'il aimait le contact et le goût de la victoire. J'ai gagné pas mal de matchs contre lui, je ne pourrais pas vous dire si l'on a remporté plus de matchs qu'eux mais ce que je sais, c'est que l'on n'a pas démérité. »



La réaction d'Elber : «J'ai déjà eu l'occasion de rencontrer Cris sur un terrain d'entraînement lors d'une sélection avec l'équipe national. C'est un véritable défenseur, très costaud qui ne passe pas par quatre chemin. Il est préférable de l'avoir avec que contre soit lorsque l'on est attaquant. Je serai content qu'il signe à l'OL et de jouer à ses côtés. Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, je vais vous mettre sur la voie : c'est Claudio Caçapa en blanc !»





Retour sur ces chiffres

Cris est né le 3 juin 1977 à Guarulhos (Brésil). Ce Brésilien de 183cm pour 77kgs compte 15 sélections avec la Sélecao (1 but). Il a notamment participé au dernier France 0 Brésil 0 et son marquage sur Thierry Henry avait été impitoyable.



Clubs successifs :



Corinthians, Cruzeiro, Bayer Leverkusen (Allemagne), Cruzeiro.



Palmarès :



Copa America en 2004

Championnat Mineiro en 2004 avec Cruzeiro

Championnat du Brésil 2003 avec Cruzeiro

Championnat Mineiro 2003 avec Cruzeiro

SuperChampionnat Mineiro 2002 avec Cruzeiro

Championnat Sul Minas 2002 Cruzeiro

Championnat Sul Minas 2001 Cruzeiro

¼ de finale de la Libertadores en 2001 avec Cruzeiro

¼ de finale de la Copa America en 2001.

¼ de finale Mercosur avec Cruzeiro

Tournoi Préolympique 2000

Coupe du Brésil 2000 avec Cruzeiro

¼ Mercosur 99 avec Cruzeiro

Recopa Sul Americana 99 avec Cruzeiro

Championnat Paulista 99 avec Corinthians

Championnat du Brésil 99 avec Corinthians

Championnat Paulista 97 avec Corinthians

Championnat Paulista 95 avec Corinthians

Coupe du Brésil en 95 avec Corinthians



Carrière Club :

De 1995 à 99, Corinthians 74 matches de championnat, 6 buts ; 12 matches de coupe d'Amérique du Sud, 1 but.



De 99 à 2002, Cruzeiro 118 matches de championnat, 11 buts ; 26 matches de coupe d'Amérique du Sud, 3 buts



2002-2003, Bayer Leverkusen (Allemagne), 2 matches ; Champions League 3 matches

2003 à 2004, Cruzeiro, 55 matches, 6 buts ; coupe Libertadores 8 matches, 1 but.



Carrière avec la Sélecao :



15 sélections ; la première le 1er Juillet 2001 lors d'Uruguay 1 Brésil 0. Toujours titulaire et toutes les rencontres disputées dans leur intégralité sauf pour le match Brésil 2 Argentine 2 du 25 Juillet 2004 (remplaçant, entré en jeu à la 81eme). Notons que depuis

Uruguay 1 Brésil 0

Brésil 0 Mexique 1

Brésil 2 Pérou 0

Brésil 3 Paraguay 1

Brésil 0 Honduras 2

Brésil 5 Panama 0

Brésil 2 Paraguay 0

Argentine 2 Brésil 1 (1 csc)

Brésil 6 Bolivie 0 (1 but)

Arabie Saoudite 0 Brésil 1

Brésil 6 Islande 1

France 0 Brésil 0

Brésil 1 Paraguay 2

Brésil 2 Argentine 2

Haïti 0 Brésil 6 (le 18 août 2004)



Notons que Cris a été présent dans le groupe brésilien lors des 15 dernières rencontres de la Sélecao.



SR
Sur le même thème