masculins / Stage Tignes

Cris n’a pas changé

Publié le 29 juin 2010 à 09:55 par R.B

Il débute sa septième saison lyonnaise… il aimerait prolonger son contrat avec l’OL… Il se sent bien pour cette reprise et a envie d’un nouveau sacre de champion de France… Passages d’un entretien que vous pourrez retrouver mardi soir dans OLSytem…

En 2008-2009, il a été le deuxième joueur du groupe en temps de jeu derrière Lloris avec 4 391 minutes sur un total possible de 5 040. Il a inscrit 4 buts dont ceux importants face au PSG, Bordeaux. Pendant ses vacances, il n’a pas oublié pour autant le dernier exercice. « Je n’ai pas oublié que nous avons perdu des points bêtement contre certaines équipes comme Grenoble, Sochaux… A la sortie, cela a fait la différence. Et puis je n’ai pas oublié cette élimination en ½ finale face au Bayern, une équipe plus expérimentée que la notre. Moi, ma saison a été à l’image de celle de l’équipe. Cela a été compliqué au début, puis tout s’est amélioré ».

« Le Policier » a profité de ce long repos. « Je suis resté en famille pendant quatre semaines au Brésil. Puis, avec ma femme, nous sommes allés une semaine à New York. Pendant ces vacances, j’ai fait du sport. C’est oblige. Tu te rends compte que c’est important lors de la reprise. Là je me sens bien. Le genou ? C’est terminé. Il n’y a plus de problème ». Ce joueur qui vient de fêter ses 33 ans début juin débute à priori sa dernière saison olympienne, mais il a envie de rester à l’OL. « Je suis bien dans ce club. Ma famille est bien à Lyon. J’ai dit que je voulais rester. Pour l’instant, rien n’a été décidé. On verra dans les semaines qui viennent. Mais je ne me prends la tête avec cela. Je suis concentré sur cette reprise. Après, tout peut arriver dans le football… ».

Une septième saison qui débute et toujours la même envie. « Je suis comme quand je suis arrivé en août 2004. Je n’ai pas changé. J’aime toujours autant le foot, l’OL… J’ai envie d’un nouveau titre de champion de France. Pour moi, c’est le plus important ». Avec le brassard de capitaine ? « Le plus important, c’est que je joue. Je sais qu’avec ou sans le brassard, je suis un joueur important du groupe. Et si le coach me dit qu’il confie le brassard à un autre joueur et bien je l’accepterai ». Ce Brésilien qui a vu partir au fil du temps de nombreux partenaires. « C’est le foot. Il y a des choix à faire du côté des joueurs comme de l’entraineur, du président… »

A quelques heures du match de Coupe du Monde entre le Brésil et le Chili, il était tentant de demander à Cris s’il suivait ce Mondial. « Je regarde le Brésil, mais vraiment pas tous les matchs. Je n’ai pas trop envie. C’est bizarre parfois… ». A-t-il des nouvelles de son ami Michel Bastos ? « Bien sûr. On se téléphone. Cela se passe bien pour lui. Il est content ».