masculins / Lens - OL J-2

Crosas pourrait débuter

Publié le 18 janvier 2008 à 15:07 par BV

Le déplacement de l’OL au Mans a laissé des traces.Ce midi,Alain Perrin a confirmé que Juninho était «très incertain» pour le match à Lens.Souffrant d’une fracture au 5e orteil du pied gauche,il ne s’est pas entraîné ce matin.«Si la douleur est trop vive, il ne jouera pas»,a confié Perrin.

La saison de Cleber Anderson est quant à elle terminée. Touché dans un choc avec Tulio De Melo au Mans, le Brésilien a passé hier après-midi une IRM qui a révélé une distension du ligament croisé antérieur du genou droit. Il va être opéré et devrait être tenu éloigné des terrains durant 6 mois.

Le forfait du défenseur central devrait contraindre Alain Perrin à faire évoluer Mathieu Bodmer dans l’axe de la défense. L’entraîneur lyonnais n’a jamais caché apprécier beaucoup les performances de l’ancien Lillois à ce poste. « C’est un signe pour Mathieu », a-t-il ironisé.

Devant l’avalanche d’avatars qui touche son groupe, Perrin fait contre mauvaise fortune bon cœur : « il y a des moments comme ça. Ces blessures peuvent accélérer le processus d’intégration de Crosas et Delgado. Les deux seront dans le groupe et devraient fouler la pelouse de Bollaert. Il est facile de deviner qui aura le plus de temps de jeu car Delgado a encore besoin de temps ». De là à imaginer l’Espagnol titulaire dimanche en lieu et place de Juninho, il n’y a qu’un pas… « Physiquement je suis bien, a confié le Catalan. Je n’ai pas cessé de m’entraîner et je me suis très bien adapté à l’équipe. Même si je ne parle pas encore bien le Français, mes partenaires me facilitent grandement les choses. Dans le football, on se comprend avec peu de mots. »

Si « Juni » venait à renoncer, l’entraîneur lyonnais a révélé que « la responsabilité du jeu serait diluée sur plusieurs joueurs ». Une tâche qui n’effraie pas Marc Crosas malgré son jeune âge (20 ans). « On fait toujours attention à l’âge, a déclaré ce dernier, mais je suis venu pour jouer, pour apporter ma contribution à l’équipe. Je suis un organisateur de jeu, un joueur qui facilite la sortie de balle. »

Quant à Hatem Ben Arfa, qui n'a pas joué face au Mans à cause d’une douleur aux ischio-jambiers de la cuisse gauche, Perrin n’a pas écarté l’hypothèse de le faire évoluer à Lens : « les nouvelles sont plutôt bonnes. Il a couru aujourd’hui. Il passera un test demain lors du dernier entraînement ».
Sur le même thème