masculins / Pendant la trêve

D comme... Diarra

Publié le 07 juin 2007 à 10:00 par R.B

C'est l'heure de l'ABECEDAIRE. Une lettre et un mot par jour. Place à la lettre D... comme Diarra.

De Djila à Alou, d’un international malien à un finaliste de la dernière coupe du monde, le nom de Diarra est resté dans le groupe lyonnais. Les 2 joueurs ne se sont même pas croisés. Le premier était déjà au Real quand le second est arrivé. Et si le Merengue était un titulaire indiscutable, l’ancien sang et or, perturbé il est vrai de nombreuses semaines par une blessure à la cuisse, a eu du mal à convaincre Gérard Houllier.

Le grand Demi a exprimé son mal être sans Détours et s’est retrouvé du coup en Disgrâce. Dommage…Va-t-il prendre une autre Direction pendant l’été ? Il a inscrit 3 buts dans 3 compétitions différentes : un en Coupe de la Ligue (Nancy) ; un en Champions League (Steaua Bucarest) et un en Championnat (Lens).

Djila a connu pour sa part une Drôle de saison… pas autant Dominateur qu’attendu dans ses nouveaux habits, il enregistrera une véritable Déception en Champions League et connaîtra quelques problèmes relationnels avec Fabio Capello, son entraîneur. Mais est-ce que ce Bel Animal a Douté un seul instant de sa réussite à terme en Espagne ? Le Malien a quand même trouvé le moyen de marquer un but à ses anciens partenaires lors du rendez vous à Madrid.

Sur la pelouse du stade Santiago Bernabeu, les 2 Diarra se sont retrouvés un court instant puisque le Français est entré en jeu dans le temps additionnel (92ème). Il était resté sur le banc au match aller. C’était d’ailleurs la première fois qu’il était dans le groupe olympien en ce 13 septembre 2006.

Si Alou a conquis son premier titre de champion de France, Djila en jouant 180 minutes, soit les Débats à Nantes et contre Toulouse, a enlevé son 5ème titre de champion de France.