masculins / Le coin des filles

D1 : c’est reparti !

Publié le 30 août 2007 à 06:30 par MG

Dimanche, le championnat de France de foot féminin redémarre pour les 12 équipes de division Une, dont l‘Olympique Lyonnais qui accueille La Roche sur Yon à 14h.

Pendant la trêve estivale, quelques mouvements remarquables ont eu lieu dans les clubs français. Juvisy a accroché Julia Dany et Marie-Ange Kramo de Toulouse. Montpellier a réussi à subtiliser Elise Bussaglia de Juvisy. St-Etienne, bon promu, a largement pioché dans l’effectif de son voisin lyonnais, Ludivine Bruet, Anne-Laure Perrot et Delphine Blanc notamment. Et de manière plus générale, chaque club a pu profiter du vivier du CNFE dont l’équipe ne disputera plus le championnat.
Si toutes les équipes semblent s’être renforcées, peut-on prévoir pour autant une saison avec d’avantage de suspens que l’an dernier ? Lyon avait, on s’en souvient, dominé assez facilement la plupart de ses adversaires, excepté toutefois Montpellier et peut-être Juvisy.
Y aura-t-il réellement plus d’opposition ?
Les championnes de France en titre se sont renforcées elles-aussi, attirant à Gerland trois internationales A supplémentaires, Laura Georges, Elodie Thomis et Louisa Nécib, deux internationales espoirs, Emmeline Mainguy et Amandine Henry, ainsi que la gardienne militaire Véronique Pons. L’OL, engagé en Coupe d’Europe, a entamé sa préparation il y a deux mois, bien avant les autres clubs hexagonaux. La formation de Benstiti a survolé les débats en matchs amicaux, s’imposant face aux Allemandes de Saarbrück et à l’Equipe de France Universitaire, et fait du 1er Tour de Coupe UEFA en Macédoine une simple formalité…

Dans ce contexte bien particulier, les amateurs de football féminin, qu’ils soient spectateurs heureux ou résignés de la domination lyonnaise, s’attendent à ce que Lyon aligne encore les victoires et explose les compteurs buts de ses attaquantes. Le défi se joue aujourd’hui en interne à l’Olympique Lyonnais. Sandrine Brétigny, meilleure buteuse avec 42 buts inscris, se succèdera t-elle à elle-même ? Katia, en pleine forme depuis son retour des Jeux Pan-Américains qu’elle a gagné avec le Brésil, sera-t-elle championne du Monde avec Simone en septembre ? Parviendront-elles à emmener l’OL dans les plus hautes sphères de la Coupe UEFA ? Véronique Pons saura t-elle protéger ses filets autant qu’Aurore Pegaz l’a fait l’an dernier encaissant seulement 9 buts en 22 rencontres ? Sonia Bompastor prendra t-elle plaisir à jouer latérale gauche ? Hoda Lattaf retrouvera t-elle l’Europe pour plus de 2 matchs ? Camille Abily sera-t-elle une nouvelle fois désignée comme la meilleure joueuse de foot féminin ?

Pas à pas, depuis sa création en 2004, l’OL féminin soigne son personnage qui prend un peu plus d’importance à chaque épisode. La 4ème saison a réellement commencé le 9 août dernier pour les partenaires de Sonia Bompastor. Dimanche, de nouveaux personnages entrent en scène. Peut-être serviront-ils à mettre en valeur le héros de l’histoire, notre Olympique Lyonnais ? On l'espère fortement... Les filles aiment gagner, elles ont individuellement d'énormes qualités, elles se sont déjà fixé les objectifs les plus hauts en Europe, elles devront assurer la première place du championnat et en sont conscientes. Mesdames, gardez cela et uniquement cela en ligne de mire... les supporters, les amoureux de football féminin, vos fans, sauront vous remercier de les avoir fait rêver...

OL – La Roche sur Yon
1ère journée de D1
Dimanche 2 septembre, 14h
Plaine des jeux de Gerland


LA ROCHE SUR YON
L’an dernier, la formation de La Roche Sur Yon avait terminé en bas de tableau (9ème) avec 15 défaites, un nul et 6 victoires. Elle n’avait réussi à marquer aucun but aux olympiennes et en avaient encaissés 9. Sonia Bompastor avait touché les filets, à l’aller comme au retour.

DETAIL DE LA 1ERE JOURNEE
St-Brieuc – Vendenheim, 13h
St-Etienne – Soyaux, 14h
Lyon – La Roche, 14h
Toulouse – Hénin Beaumont, 15h
Montpellier – PSG, 15h
Evreux – Juvisy, 15h
Sur le même thème