masculins / OL Féminin jeunes

D3 : La réserve garde le cap

Publié le 14 mars 2006 à 10:30 par PC avec MG

En D3, A Chatenoy, OL2 féminin bat Chatenoy 2-0 (0-1). Buts pour l’OL2 Mélanie Martin (8e) ; Ambre Heuillard (60e).

Le groupe : Pauline Ducroux – Laura Martinez, Marine Lespinasse, Candice Pognat, Coralie Belin, Sabrina Zemrini, Kenza Dali, Mélanie Martin, Ambre Heuillard, Aurélie Kaci, Mélissa Almafitano, Marine Denoyer, Océane Caïrati, Déborah Tagavi

Le groupe de Vincent Ye conserve sa vitesse de croisière. Leaders, avec 41 points en 11 matches, les Lyonnaises poursuivent leur route avec sérieux et application.
Elles ont ramené une victoire qui ne souffre d’aucune contestation dimanche de Chatenoy (Saône-et-Loire). Malgré les conditions de jeu rendues difficiles par un vent violent et glacial et une pelouse ne jouant pas en faveur des techniciennes, les olympiennes ont rempli leur mission. Elles ont su débloquer rapidement la situation : la vitesse du débordement de Mélissa Almafitano créait le chaos dans la défense Chatenoise. Mélanie Martin ponctuait alors le centre au cordeau d’une reprise gagnante dès la 8e minute de jeu.
Dans un duel d’une bonne intensité, les Lyonnaises se procuraient bon nombre d’occasions sans parvenir toutefois à tuer le match durant cette première période.

Ambre Heuillard, mettait son équipe à l’abri dans le premier quart d’heure de la 2e mi-temps dans un face-à-face victorieux avec la portière adverse (2-0).
« Les conditions difficiles ne nous ont pas facilité la tâche, explique l’entraîneur Vincent Ye. Nous aurions dû tuer le match plus tôt. Mais nous avons rencontré une belle opposition et assisté à une belle bataille de milieu de terrain. J’ai apprécié la construction de belles actions et certains renversements de jeu. »
Heurtant la barre ou le poteau à trois reprises, les Lyonnaises éprouvent toujours quelques difficultés dans la conclusion. Le score ne reflète pas vraiment leur emprise sur le jeu.

Dimanche prochain, le groupe de Vincent Ye affrontera, à la plaine des jeux de Gerland, la seule équipe qui l’a fait chuter cette saison (2-1). Il s’agit d’Algrange classé deuxième à 10 points et un match de retard.
Il planera alors comme un petit parfum de revanche.
Sur le même thème