masculins / OL - TFC

Dans l’attente d’autre chose

Publié le 23 octobre 2015 à 17:00 par R.B

Après la désillusion russe, retour rapide au championnat avec la réception d’une équipe toulousaine pas franchement guillerette… Une réaction est attendue…

Les Lyonnais ont dormi sur place après le match face au Zenit. Pas certain qu’ils aient trouvé rapidement le sommeil, mais on imagine que cela a quand même facilité la récupération chère à Gérard Houllier, adepte du retour différé. 72h plus tard, il faut en effet remettre le couvert. Pas évident même s’ils changent de compétition. Une compétition qui est leur pain quotidien et dans laquelle, ils sont entrés depuis 10 journées avec des hauts et des bas, sans jamais vraiment livrer des prestations abouties. Le PSG a déjà pris le large, +10 points, mais pour le reste tout est encore accessible. Evitons cependant de se mettre trop de handicaps dans les semaines qui viennent, certaines équipes pourraient en profiter.

Se remettre au boulot face à une formation toulousaine juste au-dessus de la zone de  flottaison, soit + 3 points par rapport au MHSC, 18ème. Le TFC n’a gagné qu’un seul match, le premier, et depuis accumule le plus souvent des désillusions. Incapable par exemple de tenir un résultat après avoir ouvert le score 7 fois sur 10, fragile sur les phases arrêtées (6 buts encaissés), dominé dans le domaine aérien (5 buts encaissés et 1 seul de marqué), pas réaliste dans les deux zones de vérité… Il n’arrive pas à traduire au tableau d’affichage ses qualités dans le jeu produit. Braitwhaite ne peut pas tout faire… « Désormais, c’est mission points… ». Le défenseur Marcel Tisserand annonce la couleur après la récente défaite au Stadium face au SCO Angers. Il y a en effet urgence à faire tourner le compteur pour éviter de revivre le scénario de la saison dernière. Parions que ce groupe va venir avec un esprit accrocheur pour ramener quelque chose chez lui ce qui pourrait lancer une série plus joyeuse. Ne nous attendons pas à une visite en tenue de soirée !


Quoi de meilleur qu’une victoire avec la manière pour « se relancer », se changer les idées. Un succès comme celui de la saison dernière… Cet OL en a besoin.


Quel visage va montrer l’OL ? A Monaco, il n’a pas su profiter de sa supériorité numérique mais a su revenir au score après une première période manquée. Peut-il mettre la pression d’entrée sur le TFC et ne pas lâcher son adversaire pendant 90 minutes ? Quel sera le poids d’une possible fatigue ? A St-Pétersbourg, Hubert Fournier avait remplacé le 4-4-2 en losange par un 4-3-3 avec Rafael dans le couloir droit. Cette animation a-t-elle des chances de perdurer ? L’entraîneur olympien avait laissé Darder sur le banc en Russie. Sera-t-il de retour ? Des questions évidemment liées à ce que l’on constate depuis le début de saison. Reste encore à savoir si Bedimo sera apte ou non.

L’OL suscite un mélange d’inquiétudes et de questions. Mais on se dit aussi qu’il a des arguments pour rebondir dans son terrain de jeu hexagonal. Des arguments que l’orgueil du compétiteur déçu doit élever un peu plus. Alors quoi de meilleur qu’une victoire avec la manière pour « se relancer », se changer les idées. Un succès comme celui de la saison dernière… Cet OL en a besoin.

Sur le même thème