masculins / Liverpool - OL : 1 - 2

Dans la presse : l'exploit époustouflant de l'OL

Publié le 21 octobre 2009 à 11:59 par BV

Impossible en lisant la presse de ce mercredi 21 octobre de passer à coté de la victoire historique de l’OL à Liverpool.

[IMG50186#L]« Epoustouflant » barre la Une de L’EQUIPE qui souligne que c’est « Un Lyon de légende » qui « file vers les huitièmes ». Vincent Duluc relève que « si les Lyonnais n’ont pas toujours eu la maîtrise du jeu qu’ils auraient dû avoir, ils ont au moins su maitriser les événements, signe d’une certaine expérience européenne et de considérables ressources ». Surtout, « Lyon a eu la lucidité et la volonté de ne pas se contenter de ce point, et de savoir achever les Reds un soir d’extrême souffrance ». Tout en notant que les Lyonnais n’ont besoin que d’un match nul au match retour pour être assurés de disputer les huitièmes de finale pour la septième saison consécutive, Vincent Duluc voit dans le troisième succès de l’OL cette la saison en Champions League une victoire qui « va contribuer à le faire grandir, encore », qui va bien au delà du simple horizon de la compétition.
Dans sa traditionnelle analyse détaillée de la rencontre, le quotidien sportif décerne la meilleure note de la rencontre (8/10) à Maxime Gonalons (« Héros à vingt ans ») et Jérémy ToulalanImpeccable dans les duels. Soucieux de bien relancer »). Mention « bien » également pour Cissokho et Govou (7/10). Dans les rangs des Reds, seuls Benayoun, Agger et Mascherano ont échappé au naufrage.
Sous la plume de Claude Chevally, Claude Puel met en garde : « Le travail n’est pas fini ». Même s'il reconnait que le scénario de la rencontre fut « idéal », l’entraîneur lyonnais préfère saluer la « très bonne prestation de ses joueurs ».

[IMG50190#C]

[IMG50014#C] [IMG50187#L]« OL : l’exploit ! » s’exclame le Progrès qui s'enthousiasme : « Cet OL est vraiment énorme ! ». Mettant en exergue la combativité des Lyonnais qui « n’ont rien lâché » et « se sont battus comme des lions », Antoine Osanna constate que « Le patron du groupe E, c’est Lyon ! ».
Le jeu et joueurs du quotidien régional ressemble à celui de L’EQUIPE : quatre joueurs se partagent le statut d’ « homme du match » : Lloris, Gonalons, Toulalan et Govou.
Christian Lanier met en lumière la performance individuelle de Maxime Gonalons qui en égalisant est « entré majestueusement dans la carrière ». Le « héros d’Anfield » raconte l’émotion qu’a suscité chez lui son premier but avec l’OL : « je sais juste que c’est énorme de marquer ici à Anfield. Je ne savais plus où aller sur le terrain, j’étais tellement transporté. »
Jean-Michel Aulas raconte qu’ « à la pause, la causerie de Claude Puel a été énorme, c’était exceptionnel. Il a dédramatisé la situation, démystifié Anfield Road, disant qu’il y avait de la place, que rien n’était impossible. »

[IMG50189#C]

[IMG50014#C] [IMG50188#L]« Lyon renverse une montagne » écrit Le Parisien. « Un bel exploit » accompli notamment grâce à « Maxime Gonalons, (la) révélation de la soirée ».

« L’OL exceptionnel » titre Le Dauphiné Libéré qui note que « la qualification tend les bras aux Lyonnais ».

Sur le même thème