masculins / Anderlcht - OL : 1 - 3

Dans la presse : « Lisandro, quel régal ! »

Publié le 26 août 2009 à 11:34 par BV

Grâce à son succès à Anderlecht (1 – 3), l’OL s’est offert hier soir sa dixième campagne consécutive de Ligue des Champions : « <i>c’est beau et c’est bien là l’essentiel </i>» (<u>L’EQUIPE</u>).

Victorieux d’Anderlecht lors du match aller (5 – 1), les Lyonnais avaient certes les faveurs des pronostics. Restait à confirmer en Belgique : « à toute allure », tels « un rouleau compresseur » (LE PROGRES), « sans même un doute » (L’EQUIPE), les joueurs de Claude Puel ont « fini le travail » (LE PROGRES) et « Lyon (a) fait son festival »(LE DAUPHINE LIBERE).

Mais au-delà de la qualification (« à 15 millions d’euros » (LE PARISIEN)) qui lui ouvre la perspective de figurer demain à 18h00 dans le deuxième chapeau lors du tirage au sort, l’OL a eu le bon goût d’y ajouter la manière : « avec assurance et sérieux, (…) avec une maîtrise et une insolence qui ne laisseront pas insensibles ses rivaux européens » (L’EQUIPE). Deux mi-temps aussi différentes qu’astucieusement gérées, la première « à plein régime », la seconde au « ralenti » (LE PROGRES), ont permis aux Olympiens de dérouler un scénario idéal et à Claude Puel de ménager ses troupes en offrant aux jeunes Belfodil et Gonalons des entrées en jeu « qui changeront beaucoup de choses pour eux » (L'EQUIPE).

[IMG50141#R]A une demi-heure de la fin, le premier a remplacé Lisandro Lopez, lequel a éclaboussé le match de « sa rage, son instinct et son adresse » (L’EQUIPE), inscrivant un triplé… en un quart d’heure, son premier depuis son arrivée en Europe.
Une statistique hallucinante suffit à mesurer la part que doit l’OL à son Argentin dans cette qualification : « Licha » est impliqué dans 7 des 8 buts inscrits contre Anderlecht. A ce rythme, « on va finir par penser que ce type-là à 24 millions d’euros, c’est le casse de l’été » (L’EQUIPE). Lisandro, « c’est un renard. Il est intelligent, il sait s’adapter, il est bon dans n’importe quelle situation » souligne Claude Puel (LE PROGRES) relayé par Cris : « c’est un guerrier, un matador ». Ce matin, la presse unanime salue la performance du buteur lyonnais : « Lisandro, quel régal ! » (L’EQUIPE) ; « Coup de chapeau Lisandro » (LE PROGRES) : 9/10 pour les deux quotidiens !