Site officiel de
L'Olympique Lyonnais

masculins / Brest - OL J-2

« Dans l’optique de me battre… de montrer… »

Publié le 19 octobre 2012 à 18:02 par R.B

Gueïda Fofana n’est pas du genre à baisser les bras… Il le dit dans ses propos… Il le montre sur le terrain lorsque l’on fait appel à lui… Rencontre avec ce compétiteur plein de lucidité…

 Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas eu de coupure internationale. Il en a profité. « Bon, j’ai été un peu déçu de ne pas être retenu avec les Espoirs, mais en même temps, je le comprends au regard de mon temps de jeu…  C’est un mal pour un bien. J’ai pu ainsi profité de ma famille, de mon fils qui est né le6 juin. Et puis on a notamment travaillé avec Robert Duverne en faisant une révision au niveau foncier… ».

Le jeune papa avait débuté la saison dans la peau d’un titulaire en enchainant les matchs  Les quatre premiers matchs à temps plein avant de se contenter de presque rien jusqu’à la rencontre face au Shmona à Haïfa. Cela doit être difficile à vivre ? « Il y a deux façons de prendre les choses. Soit tu te décourages et tu ne bosses pas. Soit tu bosses encore plus pour avoir de temps de jeu. Je suis un compétiteur, un gros travailleur. Je veux montrer que je peux apporter au groupe même si je n’ai pas une vraie expérience. Envie de partir quand j’ai vu arriver Arnold (Mvuemba) et Steed (Malbranque) ? Non. Je suis dans l’optique de me battre. Je monte en puissance progressivement. Je veux répondre présent quand on fait appel à moi. Et puis, il y a un temps pour se poser des questions… Ce n’est pas le moment ».

Il y a deux façons de prendre les choses. Soit tu te décourages et tu ne bosses pas. Soit tu bosses encore plus pour avoir du temps de jeu. Je suis un compétiteur, un gros travailleur.

21 ans, c’est jeune. Cette jeunesse n’empêche pas chez Gueïda la lucidité, le recul nécessaire, l’assurance, la confiance en soi, la volonté, la simplicité, le respect… Ce gros travailleur annonce : « cela va payer un jour… ». En attendant, il juge sa première partie de saison. «Je crois que j’ai fait un bon début de saison en enchainant les matchs ; j’avais fait une bonne préparation. Après je n’ai pas eu de temps de jeu, mais j’ai bossé et cela a payé face au Shmona. J’étais en jambes et j’ai marqué ces deux buts. Marquer, c’était la première fois avec l’OL, c’est toujours plaisant surtout lorsque ce sont des buts décisifs. Après je ne pense pas que ce match soit mon meilleur avec l’OL. Je dirais Ajaccio la saison dernière en championnat et le match du Trophée des Champions ».

21 ans, c’est jeune. De nombreux joueurs sont encore en phase d’apprentissage. Est-il d’accord avec cela ? « Lors de ma première saison à l’OL, oui. J’ai appris énormément dans plein de domaines. Cette année, j’ai franchi un cap. J’ai la capacité à pouvoir apporter à l’équipe, à enchainer les rencontres. Alors on va dire que je me situe entre un jeune et un moins jeune…  Je sais aussi que j’ai une grosse marge de progression. Cela me motive pour travailler. Il faut d’ailleurs me cadrer sinon je peux en faire trop…». Gueïda que l’on a vu à différents postes (milieu, défenseur) ne se définit pas pour autant comme un vrai polyvalent. « Je suis plutôt quelqu’un qui sait s’adapter à ce que on lui demande. J’essaie de réfléchir à ce que je dois faire… Après mon poste de prédilection, c’est milieu de terrain ».



Difficile de savoir s’il jouera, d’une façon ou d’une autre, face au Stade Brestois, l’Athlétic Bilbao, mais le copain de promo des Grenier, Lacazette… connait l’enjeu de ces deux matchs. « C’est toujours compliqué  ces matchs post rendez-vous internationaux. Il faut faire attention pour bien repartir. Il faut prendre ces trois points dimanche et puis ensuite battre l’Athlétic ; un succès serait quasiment synonyme de qualification… ». Evidemment, il confirme comme tout le monde que le PSG a un gros, gros potentiel pour obtenir le titre de champion de France. « Nous, on a un groupe qui vit bien, un groupe jeune, dynamique… qui prend les matchs les uns après les autres… On verra. Mais, une chose est sûre, on fera au mieux… ».

Article extrait du programme de match "tribune OL" spécial OL - SB29

CLAIREFONTAINE, partenaire officiel de l’Académie OL.

Sur le même thème