club

De 1960 à 1970

Le 21 août 1960, l'entraîneur Gaby Robert prend la décision d'aligner un junior inconnu pour l'ouverture du championnat : Fleury Di Nallo, qui jouera 7 matchs cette saison, avec une attaque composée de Daniel Roubaud, Nestor Combin et un certain Angel Rambert (qui fera lui aussi parler...

De 1960 à 1970

1960-1961 : Peu de résultats mais du beau jeu

[IMG29980#L]Le 21 août 1960, l'entraîneur Gaby Robert prend la décision d'aligner un junior inconnu pour l'ouverture du championnat : Fleury Di Nallo, qui jouera 7 matchs cette saison, avec une attaque composée de Daniel Roubaud, Nestor Combin et un certain Angel Rambert (qui fera lui aussi parler de lui du côté de Gerland). L'OL se transforme, Polak et Hatchi rejoignant le club depuis Sedan.

On découvre déjà l'ossature d’une formidable équipe de coupe, capable des plus grands exploits, avec des joueurs comme Mignot, Le Borgne et Djorkaeff tous arrivés à maturité.

L'effectif : Antonio, Aubour, Camilla, Combin, Daniel, Desgeorges, Di Nallo, Dutto, Djorkaeff, Salen, Hugues, Ninel, Mignot, Le Borgne, Njo Léa, Papas, Grobarcik, Rambert, Roubaud, Rivoire.

Meilleurs buteurs : Combin (15) - Njo Léa (14) - Rambert (10).
Championnat : 15ème sur 20, avec 34 points en 38 matchs.
Coupe de France : Éliminé en 1/8 de finale par le Racing.

Entraîneur : "Manu" Fernandez 1961 à 1962

1961-1962 : Une dernière saison "hésitante" avant le début de la période faste de l'OL.

Di Nallo, tout comme Combin et Rambert, confirment être de grands joueurs. Si cette saison apporte quelques désillusions, l'avenir semble toutefois s'éclaircir pour le club. Le nouvel entraîneur sera remplacé dès la fin de la saison par Lucien Jasseron.

L'effectif : Camilla, Combin, Hatchi, Desgeorges, Di Nallo, Djorkaeff, Salen, Hugues, Mignot, Le Borgne, Njo Léa, Duffez, Rivoire, Rambert.

Meilleurs buteurs : Di Nallo (18) - Combin (13) - Rambert (10).
Championnat : 16 ème sur 20, avec 33 points en 38 matchs.
Coupe de France : Eliminé en 1/16 de finale par Béziers.

Entraîneur : Lucien Jasseron 1962 à 1966

1962-1963 : Une année encourageante

L'Allemand Linder et le Luxembourgeois Nuremberg sont les deux principales recrues.

Lucien Jasseron, alors entraîneur du Havre, a réalisé la performance de gagner la Coupe de France avec une équipe de D2. Brillant tacticien, Lucien Jasseron organise l'équipe lyonnaise avec pour première préoccupation de barrer l'accès de son but, dont Marcel Aubour devient le gardien attitré. Son arrivée coïncidera avec les meilleures heures de l’Olympique Lyonnais.

L'OL termine à son meilleur classement en D1, après avoir été champion d'automne. Mais l'intelligence tactique de Jasseron, alliée aux qualités innées de ses joueurs, amène pour la première fois l’OL en finale de la Coupe de France.

Mais l’équipe perd 2-0 à l’issue du deuxième match, face à Monaco.

La saison se termine avec la perspective de participer à la Coupe d'Europe des Vainqueurs de Coupe, grâce au doublé monégasque.

L'effectif : Aubour, Beetschen, Camilla, Combin, Hatchi, Desgeorges, Di Nallo, Djorkaeff, Salen, Mignot, Le Borgne, Njo Léa, Rivoire, Rambert, Novak, Nuremberg, Polak, Dumas.

Meilleurs buteurs : Combin (16) - Di Nallo (10) - Rambert (5).
Championnat : 5ème sur 20, avec 43 points en 38 matchs.
Coupe de France : finale perdue face à Monaco (0-0 puis 2-0).

1963-1964 : Et une...

[IMG29981#R]Faute de moyens financiers, Lyon ne recrutera aucun joueur. Mais début octobre, l'arrivée de Taberner, ex-monégasque, permet à l'OL de décoller vers une saison qui restera une des meilleures de son histoire.

Mis en appétit par leur parcours de la saison précédente en Coupe de France, les joueurs lyonnais en seront vainqueurs cette année-là : c’est le premier trophée de l’OL.

En coupe d’Europe, l’OL réalise le plus brillant parcours de son histoire, accédant aux demi-finales, en éliminant tour à tour : Odense, l’Olympiakos et Hambourg.

Mais l'équipe perd le match d’appui face à Lisbonne 1-0.

L'effectif : Aubour, Beetschen, Combin, Hatchi, Desgeorges, Di Nallo, Djorkaeff, Mignot, Le Borgne, Rivoire, Rambert, Polak, Dumas, Taberner, Duffez

Meilleurs buteurs : Combin (23) - Di Nallo (10).
Championnat : 4ème sur 18, avec 39 points en 34 matchs.
Coupe de France : Victoire en finale face à Bordeaux (2-0).
Coupes des Vainqueurs de Coupes : demi-finale, perdue au match d’appui face au Sporting Lisbonne.

1964-1965 : Départ de Nestor Combin

Les dirigeants de la Juventus de Turin ont suivi de près Nestor "la foudre", irrésistible pendant la saison 63-64.

Avec l'OL, il a disputé 43 matchs officiels et inscrit 41 buts. Nestor a également joué avec l'équipe de France Espoirs, puis avec l'équipe de France, et enfin avec l'équipe de France militaire, avec laquelle il a remporté le titre de champion du monde. Rien d'étonnant donc à ce que la Juve s'intéresse à lui, et finisse même par l'acheter...

Et c'est toute une équipe qui se retrouve orpheline. Elle réalise tout de même un parcours honorable dans le Championnat, se retrouvant même en tête après 8 journées. Cependant, elle ne renouvellera pas ses exploits, ni en Coupe de France, ni en Coupe d'Europe.

L'effectif : Aubour, Beetschen, Bruey, Hatchi, Desgeorges, Di Nallo, Djorkaeff, Mignot, Le Borgne, Rivoire, Rambert, Polak, Dumas, Margottin, Chauveau, Moundi, Nouzaret.

Meilleurs buteurs : Di Nallo (13) - Bruey (9).
Championnat : 6ème sur 18, avec 36 points en 34 matchs.
Coupe de France : Éliminé en 1/32 de finale par Toulon.
Coupes des Vainqueurs de Coupes : Élimination au 1er tour face au FC Porto.

Cette saison se solde finalement par le départ du second Président de l'Olympique Lyonnais, Ferdinand Maillet, qui cède sa place au Président Rochet.

1965-1966 : Dernière saison pour Lucien Jasseron

Le bilan général de l'entraîneur Jasseron est largement positif, et il restera le premier entraîneur avec lequel l'OL a gagné la Coupe de France.

L'équipe est en proie au doute, et au manque d'efficacité offensive depuis le départ de Combin. Elle effectue une saison dans le rang, éliminée tôt en Coupe de France, et terminant tout près de la relégation.

L'effectif : Aubour, Bruey, Camilla, Desgeorges, Di Nallo, Dumas, Djorkaeff, Mignot, Le Borgne, Margottin, Rambert, Teisseire, Traba, Beetschen, Glizinski, Nouzaret, Prost, Mondi, Reillard, Pistilly.

Meilleurs buteurs : Di Nallo (15) - Traba (10).
Championnat : 16 ème sur 20, avec 33 points en 38 matchs
Coupe de France : Éliminé en 1/8 de finale par Toulouse.

Entraîneur : Louis Hon 1966 à 1968

1966-1967 : Et deux...

C'est une saison de transition pour l'OL qui enregistre les départs de Jasseron, Djorkaeff, Aubour, Bruey, Traba, Margottin et...Aimé Mignot, qui prend la direction de la section amateur.

Le parcours en championnat est chaotique, mais la Coupe de France permet une fois de plus de faire briller le club de la capitale des Gaules. Le 21 mai au Parc des Princes, lors de la finale célébrant le cinquantenaire de la coupe de France, le Général De Gaulle, alors Président de la République, et auteur quelques minutes avant la fin du match d’une passe historique à Hector Maison, remet le précieux trophée à Fleury Di Nallo, jeune capitaine de 23 ans.

Les Lyonnais effectueront un retour triomphant à Lyon, où 100 000 personnes les accueillent dans la rue.

L'effectif : Chauveau, Desgeorges, L'homme, Di Nallo, Maison, Perrin, Kuffer, Pin, Polak, Le Borgne, Rocco, Rambert, Schwinn, Zewulko, Navacchi, Beetschen, Glizinski, Nouzaret, Prost, Mondi, Palka, Pinalty, Pistilly.

Meilleurs buteurs : Di Nallo (14) - Perrin (8).
Championnat : 15 ème sur 20, avec 34 points en 38 matchs.
Coupe de France : Victoire 3-1 face à Sochaux.

1967-1968 : Heureusement l'Europe

[IMG29982#L]Cette saison sera peu prolifique en Championnat et en Coupe de France, avec une élimination peu glorieuse par un Club amateur, Quevilly. Par contre, c'est de nouveau une grande saison en Coupe des vainqueurs de Coupe où l'OL se qualifie pour les quarts de finale en Angleterre contre Tottenham, avec un grand Yves Chauveau dans les cages qui réalise des prouesses. Malheureusement, en quart, L’OL retrouve une vieille connaissance : Hambourg, mais ne perd, cette fois-ci, que lors du match d’appui (2-0).

L'effectif : Chauveau, Desgeorges, L'homme, Di Nallo, Maison, Flohic, Guy, Kuffer, Lekkak, Pin, Polak, Le Borgne, Rocco, Rambert, Schwin, Zewulko, Glyzinski, Nouzaret

Meilleurs buteurs : Di Nallo (18) - Guy (16)
Championnat : 12ème sur 20, avec 36 points en 38 matchs
Coupe de France : Éliminé en 1/8 de finale par Quevilly
Coupe de Vainqueur des Coupes : Éliminé en quart de finale par Hambourg (match d’appui)

Entraîneur : Mignot 1968 à 1976

1968-1969 : Arrivée d'un nouvel entraîneur, Aimé Mignot

Cet ancien capitaine des demi-finales de 1964 en coupe européenne a disputé plus de 400 matches sous le maillot de l'OL.

Cette saison ne laissera pas un grand souvenir, malgré une participation à la Coupe des Villes de Foire, où le club s'incline en 1/16e de finale. Rien d'exceptionnel non plus ne sera accompli en Coupe de France, ni en championnat, malgré les exploits d'André Guy. Avec 25 réalisations il termine en tête du classement des buteurs du championnat. Il se retrouve malhureusement un peu seul après la grave blessure de Di Nallo (fracture de la jambe gauche), intervenue à la 4ème journée du championnat.

L'effectif : Chauveau, Desgeorges, L'homme, Di Nallo, Flohic, Maison, Perrin, Le Borgne, Lekkak, Rambert, Popluhar, Glyzinski, Nouzaret, Prost, Felix, Kuffer, Guy.

Meilleurs buteurs : Guy (25 - Meilleur buteur du Championnat) - Lekkak (12).
Championnat : 9ème sur 18, avec 32 points en 34 matchs.
Coupe de France : Éliminé en 1/8 de finale Par Angers.

1969-1970 : Encore une année sans grands résultats

[IMG29983#R]C'est la grande rentrée de Fleury Di Nallo après 11 mois d’arrêt ; il marque 2 des 4 buts inscrits par l’équipe contre Bastia.

On note également l'arrivée de jeunes joueurs, Chiesa et Lacombe, qui vont contribuer à la nouvelle vague de victoires de l'Olympique Lyonnais. Lacombe appartient cette année-là à l'équipe Gambardella qui perd en finale face à L'ASSE. Il entrera la première fois en équipe professionnelle le 7 décembre 1969, face au Red Star, et inscrit le premier d'une longue série de buts.

L'effectif : Baeza, Chauveau, Chiesa, L'homme, Di Nallo, Flohic, Maison, Perrin, Angel Rambert, Nestor Rambert, Popluhar, Lacombe, Prost, Felix, Ravanello, Ravier, Valette, Guy.

Meilleurs buteurs : Guy (17) - Di Nallo (13) - N. Rambert (9).
Championnat : 15ème sur 18, avec 28 points en 34 matchs.
Coupe de France : Eliminé en 1/8 de finale par Rennes.



Page suivante