masculins / Bordeaux - OL J-1

De la plus grande importance !

Publié le 16 avril 2010 à 19:30 par R.B

Pour la quatrième fois de la saison Bordelais et Lyonnais s’affrontent avec, pour enjeu, une place sur le podium…

Les Bordelais n’en finissent pas de décevoir depuis le mois plusieurs semaines. Perte de la Coupe de la Ligue face à l’OM… élimination en ¼ de finale de la LDC… perte de matchs en championnat… Du coup les Girondins se retrouvent au bord du vide après avoir compté 9 points d’avance à la trêve sur leur dauphin, ce qui semblait les amener dans un fauteuil vers la garde de leur couronne. Quelle dégringolade !

Les Lyonnais ne sont pas sur la même trajectoire. Ils sont déjà revenus au classement sur le podium après une première partie de championnat poussive et ont réussi l’exploit de se qualifier pour le dernier carré de la LDC en éliminant successivement le Real Madrid et … Bordeaux. Mais la saison n’est pas encore aboutie. L’objectif principal étant de terminer sur ce podium, ce qui est loin d’être gagné d’autant que Bordeaux a encore un match de retard à disputer.

Chaque équipe connait donc l’enjeu de ce rendez-vous. Bordeaux a besoin de repartir de l’avant en n’ayant plus que le championnat à disputer. L’OL ne veut pas lâcher sa place dans le trio de tête en sachant que 4 jours plus tard il sera du côté de Munich pour la première manche de sa ½ finale face au Bayern. Cela peut donner un avantage aux hommes de Laurent Blanc qui chercheront certainement à mettre de l’impact physique dans ces débats. Ils en ont les moyens avec d’autres qualités à moins qu’elles se soient définitivement évaporées…

Deux équipes en quête de points privées d’un côté de Carrasso, Planus, Fernando et de l’autre de Bodmer, Boumsong, Lovren, Makoun, Gonalons. Cela limite les choix et empêche certainement Claude Puel de faire tourner comme il l’aurait souhaité. Mais dans cette dernière ligne droite, pas le temps de se plaindre. Les Bordelais enchainent les rencontres tous les ¾ jours. Les Olympiens ont eu une semaine de préparation. Qui va en profiter ? L’OL n’a plus gagné à Bordeaux depuis le 7 octobre 2007 (3 à 1). L’OL n’a pas marqué un seul but en terres girondines depuis ce succès (Källström à la 60ème), soit 300 minutes ! Il est temps que cela change. Cela constituerait une formidable vitamine avant Munich.

Sur le même thème