masculins / AJA - OL J-1

Débuter une autre série…

Publié le 25 novembre 2011 à 18:37 par RB

L’OL ne gagne plus et se retrouve dans l’embarras… Toujours au contact du podium, c’est le moment de repartir en se déplaçant dans l’Yonne pour affronter un adversaire en quête de points…

  Toute série à une fin. On apprécie cet adage lorsqu’il concerne une série négative et que l’on souhaite que cela change. L’OL est dans cette situation. L’OL ne sait plus gagner, 4 matchs sans succès. L’OL ne sait plus voyager, soit 4 défaites de rang en déplacements en championnat. Son dernier succès remonte à Dijon en septembre ; et pour le reste à St-Etienne en Coupe de la Ligue. Peu, trop peu quand vous avez des ambitions même raisonnées. Peu, quand vous dérapez à domicile comme ce fut le cas face au Stade Rennais, sans parler du nul contre l’Ajax Amsterdam, mardi soir.

L’OL doit donc relever la tête dimanche à l’Abbé Deschamps. Et peu importe que certains joueurs ne soient pas encore au top, voire absents. Peu importe que certains subissent un coup de bambou. A Rémi Garde de trouver l’alchimie qui rende des couleurs à ce groupe qui nous avait tant plu au début de l’exercice 2011-2012. On n’imagine pas que cet OL reparte à vide d’Auxerre, où la saison dernière il avait pris une claque mémorable (défaite 4 à 0).

Pour reprendre les sempiternels propos de zone mixte ou de salles de presse, en jouant tous les 3 ou 4 jours, les joueurs n’ont pas le temps de s’arrêter sur le match qui vient de se terminer. C’est assimilé à un bien surtout quand cela va mal ou pas très bien. Alors, c’est le moment, plus que jamais, de passer à autre chose.

L’AJA, en quête de points pour éviter un rapprochement avec la zone rouge, n’a certainement pas l’intention de relancer le septuple champion de France. La saison dernière, le club bourguignon avait mis fin à une série de 10 matchs sans victoire (8 défaites et 2 nuls) sur ses terres et mis fin aux derniers espoirs de titre pour l’OL. Même handicapé par les absences des   expérimentés Cissé et Coulibaly, ce groupe entrainé par l’ancien lyonnais Laurent Fournier des moyens en s’appuyant sur des garçons expérimentés (Hengbart, Sorin, Dudka, Berthod, Grichting, Oliech…) ou prometteurs comme NDinga, Traoré, Boly… Alain Traoré, un milieu de terrain de 23 ans qui a mis autant de buts que Gomis en championnat (7).

Ces rendez-vous dans l’Yonne ont été  très souvent particuliers. L’OL y a pris une rouste mémorable… a écarté un prétendant au titre… a concrétisé sa domination hexagonale… a coiffé une couronne… et perdu tout espoir. Souhaitons que ce 26ème rendez-vous en L1 ouvre les portes du renouveau lyonnais.

Sur le même thème