masculins / Peace Cup

Déclarations... Déclarations... Déclarations...

Publié le 17 juillet 2005 à 16:40 par R.B

[IMG6085L]Après ce premier succès olympien, Gérard Houllier se disait "heureux de la performance de son équipe".<br> Quant au buteur de la soirée, John Carew, il est prêt à "relever le challenge. J'ai de l'ambition."<br> A lire également, les réactions de Cris et Sylvain Monsoreau...

Gérard Houllier:

"Je félicite d'abord la qualité de l'opposition. Nous avons assisté à un très bon match. Les 2 formations voulaient l'emporter et ont attaqué. Je suis heureux de la performance de mon équipe et content de cette victoire, ma première avec l'OL. Nous avons souffert, mais c'est peut-être mieux de gagner en souffrant comme le disait le président. Je rappelle que nous sommes en Corée depuis 4 jours seulement, sans parler de la fatigue. Je suis donc très fier; l'équipe a bien joué même les remplaçants. Les trois recrues? Monsoreau a été très bien. Pedretti a été bon et bien évidemment Carew a été performant dans le jeu et réaliste. Mais je sais qu'il n'est encore qu'à 50% de ses moyens. Il a pesé sur les adversaires. J'ai aimé la rentrée de Benzema; quant à Ben Arfa, il a franchi un pallier. Je ne vais pas dévoiler notre tactique pour jouer contre le PSV. C'est d'abord le match des joueurs avant le mien... vous connaissez les raisons. Ce soir, on a mérité notre succès."



John Carew:

"Je suis content d'être à Lyon; j'ai été bien accueilli; c'est un challenge à relever pour moi dans une formation ambitieuse. Moi aussi j'ai de l'ambition. J'ai marqué 2 buts, cela me fait plaisir, mais je retiens avant tout le premier succès de la saison".



Sylvain Monsoreau:

"Cela s'est bien passé. On a très bien défendu. J'ai joué comme à Sochaux. Je suis calme dans la vie et sur un terrain. Jouer avec Cris? C'est facile. On s'est beaucoup parlé. Il me rappelle Souleymane Diawara, mon ancien partenaire doubiste. Carew? Je savais qu'il était un joueur comme ça. Il est facile à trouver; il est mobile et opportuniste".



Cris:

"C'est Sidney Govou qui m'a passé le brassard de capitaine. Au Brésil, j'étais le capitaine de Cruzeiro. J'ai joué à Cruzeiro avec 2 des 4 Brésiliens de l'équipe coréenne. Ils sont contents d'être ici, car il y a de l'argent... plus qu'au Brésil mais moins qu'en Europe. Monsoreau? C'est facile de jouer avec lui; cela s'est bien passé".



R.B