masculins / OL - PSG

Défi… premier acte !

Publié le 11 avril 2014 à 20:00 par R.B

Quelques heures après leurs obligations européennes… six jours avant leur rendez-vous au Stade de France en finale de la Coupe de la Ligue… les deux équipes s’affrontent en championnat dans une confrontation qui pourrait être bénéfique pour leurs ambitions nationales…

  Quel va être l’impact de l’immense désillusion enregistrée mardi soir face à Chelsea sur la fin de saison du PSG ? Vexé de quitter une nouvelle fois la plus belle des scènes européennes au pied du dernier carré, le groupe parisien sera-t-il revanchard ou abattu ? L’impact de cette élimination n’est évidemment pas la même que celle enregistrée par les Lyonnais à Turin contre la Juventus. L’Europe désormais derrière soi,  concentration sur le cadre plus étroit de l’Hexagone. Le PSG a déjà soulevé le Trophée des Champions.  Il lui reste à finaliser son nouveau titre de champion, avec pourquoi pas toute une série de records, tout en ajoutant la Coupe de la Ligue à sa récolte saisonnière. Soit le minimum syndical ! L’OL a un objectif bien précis en tête : être européen par le biais du championnat tout en lorgnant sur cette fameuse Coupe de la Ligue. Deux équipes éliminées des compétitions européennes qui  ne sont  pas pour autant tout à fait dans le  même monde ! Mais deux équipes qui ne vont pas se quitter pendant six jours entre championnat et finale de la Coupe de la Ligue.

Dimanche soir, place au championnat. Le PSG retrouve Gerland où il avait été sacré la saison dernière.  Cette équipe parisienne est un rouleau compresseur. Une seule défaite en championnat, 16 matches de rang sans défaite (série en cours), meilleure attaque, meilleure défense (cela fait un peu plus de six matchs sans but encaissé, soit 558 minutes), meilleur buteur, meilleur passeur… Elle ne laisse que des miettes à ses adversaires avec ou sans son équipe type. Ibrahimovic sera évidemment absent. Est-ce-que Laurent Blanc sera tenté de faire souffler quelques pièces maitresses ? Pourquoi pas… même si le calendrier parisien s’est allégé mardi soir. Changements ou pas,  cela peut-il avoir des conséquences néfastes sur le tableau d’affichage ?

L’OL est à 28 longueurs  de cette Machine Infernale. Son souci principal en cette fin de saison, c’est d’accrocher un ticket européen. Par le biais du championnat ou en  soulevant la Coupe de la Ligue… aux dépens du PSG. Cinquième à 4 longueurs de l’ASSE et avec 3 points de mieux que l’OM, sixième, tout est possible… le mieux comme le pire. Avec 18 points encore en lice, le gaspillage n’est pas recommandé ! Une victoire, en revanche, aura une saveur prestigieuse et une valeur comptable inestimable.

  Oui, mais l’OL peut-il le faire en étant toujours privé de pièces essentielles. En sachant qu’il a perdu ses trois dernières rencontres face à cette équipe sans marquer le moindre but, en sachant le degré de fatigue accumulée… Au match aller, les Lyonnais avaient joliment résisté pendant ½ heure avant d’en prendre 4 ! Tiens, cette claque du Parc peut raviver des souvenirs et engendrer une grosse envie de revanche ; un ingrédient qui nivelle parfois un fossé à condition qu’il soit bien maitrisé.

Les partenaires de Maxime Gonalons sont devant un premier défi. Ils ont donc l’occasion de signer un exploit. Un exploit majuscule… Ils savent en effet qu’ils ont déjà laissé des munitions à Gerland contre les 8 autres équipes de tête : défaite face à l’AS Monaco, l’ASSE, Stade de Reims et nul contre le LOSC, l’OM, le TFC et les Girondins !

Cette première manche fait saliver. Elle offre, avant, plusieurs possibilités. Après, elle offrira  peut-être un autre regard sur la fin de ce championnat. Une certitude, elle précède une seconde manche dans un autre contexte. A consommer sans modération.

TOUTES LES NEWS SUR OL - PSGLE CALENDRIERLE CLASSEMENT

Sur le même thème