masculins / Transfert

Dejan Lovren est lyonnais

Publié le 14 janvier 2010 à 12:15 par BV

Dejan Lovren a été présenté à la presse ce matin. Le défenseur croate rejoint l’OL pour 4 saisons et demie et 8 millions d’euros (auxquels pourraient s’ajouter 1,5 million de bonus). Il s’est déclaré impatient de prouver que sa venue à l’OL « n’est pas un hasard ».

« C’est un investissement considérable, a déclaré Jean-Michel Aulas, dans l’état d’esprit de ce que l’on souhaite faire de ce groupe, au travers de son talent et de sa jeunesse, pour préparer les années qui viennent. » Le président lyonnais n’a pas caché que le transfert a été « un peu difficile, compliqué, mais mené de main de maître par Florian Maurice, car, comme à chaque fois que l’on a affaire à un jeune talent, la concurrence était forte et sérieuse. Tout le monde a fait un peu du chemin qui séparait les prétentions des deux parties. » Pourquoi Dejan Lovren a-t-il opté pour l’OL alors que Chelsea et Tottenham étaient également annoncés sur les rangs ? « Parce que l’encadrement de l’OL correspond mieux que celui d’autres clubs aux rémunérations plus importantes à ce qui se fait de mieux pour mon cheminement sportif » confie l’intéressé.

A tous ceux qui verraient dans cette arrivée un pari à hauts risques, le président lyonnais rétorque : « au regard de l’organisation mise en place pour sa venue, du consensus total qu’il suscite, je parlerais plutôt d’un investissement. Quand on n’a pas l’argent, c’est une fuite en avant, dans notre cas, c’est un investissement, une prise de risque plutôt qu’un pari ».

Dejan Lovren, chez qui Bernard Lacombe voit des ressemblances avec Edmilson « pour son aisance technique mais avec plus de rigueur défensive » se définit lui-même comme « un joueur polyvalent, à l’aise des deux pieds, pouvant évoluer à tous les postes de la défense » mais reconnait avoir une préférence pour celui de stoppeur droit.

Claude Puel qui relève son « caractère et sa personnalité affirmés » prévoit que les 6 prochains mois devraient lui permettre de « bien s’adapter à la Ligue 1 ». Le nouveau numéro 26 lyonnais n’a plus disputé de rencontre officielle depuis le 17 décembre. Ce matin, il a participé à son premier entraînement collectif. « On ne va pas mettre un mois pour le « monter » mais il est important qu’il ait une petite base pour faire partie du groupe » a ajouté l’entraîneur lyonnais.

D’autres revues emboiteront-elles le pas du Croate dans les jours à venir en rejoignant l’OL ? Tout en déclarant le mercato lyonnais terminé « pour aujourd’hui », Jean-Michel Aulas n’en a pas exclu l’éventualité « si les opportunités qui se présentent sont compatibles avec nos ambitions. Il ne faut pas empiler les joueurs ».