masculins / OL - PSV Eindhoven J-1

Derniers entraînements des deux équipes

Publié le 07 mars 2006 à 21:50 par BV

Principal enseignement des entraînements de l’OL et du PSV Eindhoven : la plupart des joueurs incertains ont pu participer normalement à cette dernière séance avant la rencontre de demain soir.

Nouveau au sein du groupe de joueurs susceptibles de participer à ce huitième de finale retour, Grégory Bettiol a entamé la séance après les félicitations de tous les joueurs professionnels.
Comme de coutume à la veille d’un match de Champions League, seul le premier quart d’heure était ouvert à la presse. Le temps d’apercevoir John Carew effectuer sans gêne apparente les exercices avec l’ensemble du groupe. Même soulagement concernant le dos de Mahamadou Diarra qui avait dû renoncer juste avant le coup d’envoi de la rencontre à Ajaccio. Tiago était également présent.
Après un tour de terrain, les joueurs ont entamé la séance par des passes aériennes avant d’effectuer des exercices physiques sous la houlette de Robert Duverne. Après une succession d’accélérations et quelques étirements, l’entraînement s’est terminé à huis clos.

Du coté du PSV, la séance s'est déroulée sur la pelouse de Gerland. Elle a débuté par un long footing suivi de nombreuses accélérations devant une centaine de supporters hollandais venus encourager leurs protégés. Conscient des difficultés rencontrées actuellement par son gardien, Guus Hiddink a multiplié les frappes sur Gomes.
Par la suite une équipe de « titulaires » a affronté celle des « remplaçants ». Simons a évolué aux côtés d’ Alex en défense centrale.
Composition de l’équipe des « titulaires » : Gomes, Alex, Simons, Reiziger, Lucius, Cocu, Culina, Farfan, Vennegoor of Hesselink, Koné.
[IMG40222#L]Ce dernier entraînement a surtout permis de lever les incertitudes qui entouraient bon nombre de joueurs blessés. Visiblement en pleine possession de ses moyens, Vennegoor of Hesselink a participé à la totalité de la séance sans montrer le moindre signe de souffrance. Autre Hollandais douteux, Reiziger l’a aisément imité. La main bandée, il a parfaitement occupé son côté gauche lors de l’opposition. La participation de Lamey semble, en revanche, plus incertaine. Le défenseur central a quitté ses partenaires après seulement 10 minutes pour regagner les vestiaires accompagné du médecin du club.
Sur le même thème