masculins / Revue de presse

Des Bleus à l'accent lyonnais

Publié le 31 août 2006 à 15:56 par SC

L’EQUIPE et AUJOURD’HUI en France consacrent dans leurs colonnes une place importante à l’Olympique Lyonnais…où plutôt aux joueurs lyonnais puisque 7 d’entre eux font partie du groupe emmené par Raymond Domenech pour disputer les 2 rencontres contre la Géorgie et l’Italie.

Sous le titre : LYON, TIERS ETAT DANS L’ETAT, Vincent Duluc explique que plus d’un tiers des bleus en partance pour la Géorgie jouent à Lyon et ajoute qu’il s’agit d’une proportion inédite depuis le grand Marseille du début des années 90.
Notre confrère fait remarquer que l’Equipe de France a déjà connu une telle influence du club dominant le championnat national avec Reims, St Etienne et surtout Marseille mais, souligne-t-il, l’influence de l’OL est d’une essence différente puisqu’ « elle est due en parts équitables à la domination sportive qui lui a permis de révéler des joueurs devenus internationaux sous son maillot (Coupet, Abidal, Malouda, Govou, en attendant Clerc) et à la surface financière qui l’a autorisé à acheter des internationaux en titre (Sylvain Wiltord ou Alou Diarra) ».

Vincent DULUC indique aussi que la situation de l'Olympique Lyonnais constitue une curiosité européenne "puisqu'il est rare pour les huit meilleures équipes européennes de compter autant de joueurs nationaux et parce que l’arrêt Bosman avait jusque là entraîné l’impossibilité économique pour les clubs français de conserver leurs meilleurs joueurs ». Chelsea ou Arsenal n’ont ainsi que 2 ou 3 joueurs appartenant à la sélection anglaise. Tout comme Barcelone qui alimente la sélection espagnole dans une proportion identique.

Il conclut son article en constatant cependant que Lyon est certes majoritaire mais ne constitue pas la base de l’Equipe de France puisque seuls 3 Lyonnais devraient débuter la rencontre face à la Géorgie et prédit que la performance de placer 7 des siens en sélection ne risque pas d’être égalée avant longtemps. « Il a tout de même fallu que Lyon soit cinq fois champion de France pour en arriver là. Il faudra donc du temps pour que son score soit battu au XXIe siècle… par un autre que lui en tout cas ».

Dans cette même page, un encadré est consacré aux chiffres. Le record de coéquipiers d’un même club présents simultanément sur le terrain en Equipe de France est de 8. Il appartient à l’Olympique de Marseille de 1991.
L’équipe évoque enfin Alou Diarra, un joueur de talent à l’avenir prometteur qui selon le quotidien sportif pourrait connaître « la même trajectoire que Patrick Vieira ».

De son côté d’ Aujourd’hui en France se demande qui de Louis Saha ou Sylvain Wiltord évoluera aux côtés de Thierry Henry, l’une des inconnus de cette équipe de France face à la Georgie. Le quotidien note que le Lyonnais faisait partie de la dernière mise en place tactique de Raymond Domenech. Autre observation : « Nino est à nouveau décisif avec Lyon ».