masculins / Stage Divonne

Des bonhommes rouges dans les arbres…

Publié le 31 juillet 2008 à 12:05 par R.B

Divonne - accro-branches

9 photos

Matinée ludique tout autant que sportive… Les Lyonnais ont pris de l’altitude dans une forêt d’arbres aménagée en parcours aux difficultés variables…

Quelques minutes d’explication sur le fonctionnement des mousquetons placés sur leurs harnais et sur les codes à respecter en franchissant les différents obstacles… un tour d’essai pour la majorité du groupe avant de prendre de la hauteur. Le septuple champion de France s’est envoyé en l’air ce jeudi matin sur le site de Forestland de Divonne.

3 parcours à des hauteurs (4m, 10m et 15m) et de longueurs différents. Le spectacle peut commencer dans le sillage de Jean-Alain Boumsong parti en éclaireur à 10 mètres du sol. « Il ne faut pas avoir le vertige… Doc, tu as apporté le matériel en cas de chute… C’est dur, je ne suis pas né dans un arbre… oh, oh… cela se complique… tranquille, tranquille… ». Le défenseur central avance tout en réflexion, presque scientifiquement. Une fois le 10m terminé, il se dirigera vers le 15m. « Génial, c’est encore plus haut… ». Comme lui Govou, Clerc, Pjanic, Hartock montreront la même gourmandise.

Des cris de joie et peut-être un peu d’effroi quand une descente sur un câble d’une distance de 150m procure un véritable sentiment de vitesse, près de 40 km/h… D’autres tensions, quand ce câble bouge naturellement ou mu par un copain bien intentionné ! « Je n’aime pas bien… ». Sid Govou aura prononcé plusieurs fois cette petite phrase, mais il bouclera avec élégance le 10 et 15m. « C’est vraiment physique… ». Rémy Vercoutre arrivera à la même conclusion, une fois les 2 pieds sur la terre ferme : « ce n’est pas que du repos… ». Doué pour ce genre d’exercices, Jo Hartock s’est marré sur les 2 parcours. Certains passages prennent du temps pour quelques uns qui après coup reviendront sur leurs difficultés. D'arbres en arbres, d'autres échos, on se branche... évidemment.

Les Brésiliens Juninho et Cris sont partis les derniers sur le 10m et rigolent en avançant. « Juni » a le pied ferme sur une traversée de câble. « J’ai travaillé dans un cirque… ». Alors pour corser les difficultés, Cris s’ingénie, en attendant son tour, à faire bouger le câble… Des gamins qui s’amusent.

[IMG43345#R]Le staff n’est pas en reste. En ordre dispersé, il fera le tour des installations. « Chez moi, dans les Landes, j’avais l’habitude quand j’étais petit, de grimper aux arbres pour construire des cabanes. Sans oublier les célèbres palombières… ». Joël Bats va cependant souffrir en avouant après avoir passé un obstacle : « je suis tétanisé… ». On se branche aussi chez les hommes en bleu. Le coach a droit à quelques remarques sur le temps passé... "pour une fois, tu n'es pas premier..." et lui en retour n'est pas en reste sur l'approche de certains..."Tu n'as pas arrêté de freiner".

« Tu as vu le petit gros… il n’est pas beau sur son machin… ». Monsieur « Jo », sagement assis à l’ombre en rêvant d’un barbecue analyse le style de ses compagnons. Puis devient plus profond. « Ce sont des bonhommes rouges dans les bois à la recherche de la chlorophylle pour que le monde ne disparaisse pas… tiens, c’est le début d’un film… ». En revanche, pas de crainte à avoir pour les moustiques… ils sont nombreux et bien vivants !

A 11h, satisfait de cet intermède, tout le monde a déposé harnais et mousquetons. Govou et Hartock se sont accordé quelques sauts de trampoline. Le temps d’une photo souvenir et le bus peut ramener la troupe olympienne à l’hôtel. A 17h, le terrain de jeu sera toujours vert, mais cette fois ci sans réelles surprises…
Photos

Divonne - accro-branches

9 photos