masculins / OL 1 PSG 2

Des bravos malgré la défaite…

Publié le 28 octobre 2010 à 11:30 par R.B

Certes l’élimination face au PSG est bien présente… mais elle n’efface pas le comportement de certains joueurs alignés mercredi soir par Claude Puel… Match retour...

Sans être exhaustif sur le positif collectif et individuel du match face au PSG, arrêtons-nous sur trois joueurs alignés au départ par l’entraineur olympien.

Il y a eu la très grande performance de Rémy Vercoutre, capitaine d’un soir. Le remplaçant d’Hugo Lloris a maintenu dans le match ses partenaires en signant notamment trois exploits majuscules dont cette main gauche sur la frappe de Hoarau, ou encore ce reflexe sur la tête de Giuly. Il ne méritait pas d’encaisser le second but après avoir fait un sauvetage à bout portant. Il ne méritait pas, tout simplement, de perdre. Il a montré qu’il bien autre chose qu’un « ambianceur » de vestiaire, un « dingue » sur un banc.

Il y a eu le comportement de Jérémy Pied. Ce petit bonhomme confirme qu’il a de grosses qualités et un cœur de géant. Il tente, provoque, ne renonce jamais. Il a été à l’origine du but de Briand. Il a envoyé deux pétards dont un a terminé sa course sur la transversale parisienne. Il a multiplié les courses offensives et défensives. Une véritable mobylette. Il a cette facilité pour centrer, le plus souvent correctement. Et quel courage ! Blessé dans un contact en première mi-temps, il a serré les dents jusqu’au bout des 120 minutes avec presque des larmes dans les yeux au coup de sifflet final.

Parlons aussi de Clément Grenier. Pour sa première titularisation, le champion d’Europe des moins de 19 ans n’a pas laissé indifférent. Il a cherché constamment à jouer juste. Son registre technique lui permet d’aller facilement vers l’avant avec, en autre, une remarquable qualité dans sa prise de balle. Malgré son élégance naturelle, une certaine facilité, il a bataillé comme il le fait depuis plusieurs semaines à l’entrainement. Il a été à deux doigts de marquer un but. Il méritait amplement de débuter une rencontre avec les pros lui qui avait jusque là joué seulement 39 minutes en 4 apparitions depuis la saison dernière.

Enfin comment ne pas signaler le but de Jimmy Briand. L'ancien rennais a marqué lors de ses quatre derniers matchs, 5 buts, et il a délivré deux passes décisives. L'OL ayant inscrit 7 buts (Nancy 3, Benfica 2, Arles-Avignon 1, PSG 1)... il est impliqué à 100% dans les buts olympiens!

Ce match fut un véritable spectacle. On en redemande… avec simplement la victoire de l’OL au bout. Frapper 37 fois vers la cage adverse avec un seul but au compteur cela témoigne d’un manque évident d’efficacité avec parfois aussi un manque de chance. L’OL a déjà touché 11 fois du bois en 14 matchs ! Le précédent record en la matière de tentatives de tirs était 35 face à Rennes à Gerland en avril 2004 lors d’une victoire 3 à 0.

Sur le même thème