masculins / OL - Toulouse J-2

Des buts marqués, des buts encaissés et... des points

Publié le 03 février 2005 à 17:46 par R.B

[IMG2869L]Les supporters olympiens n'avaient plus l'habitude, mais leurs <b>Gones</b> encaissent des buts en championnat. L'OL a pris en effet <b>4 buts </b>lors des <b>3</b> dernières rencontres soit <b>33%</b> de ses buts en 270 minutes (le reste : 8 buts en 21 matchs soit 1 890 minutes)... Ils en encaissent cependant moins que les saisons précédentes... mais ils en inscrivent moins...

Les supporters olympiens n'avaient plus l'habitude, mais leurs Gones encaissent des buts en championnat. L'OL a pris en effet 4 buts lors des 3 dernières rencontres soit 33% de ses buts en 270 minutes (le reste : 8 buts en 21 matchs soit 1 890 minutes). 12 buts au total. 5 sont venus de coups de pied arrêtés (3 coups francs et 2 corners). Parmi ces 12 buts, 5 peuvent être considérés comme « des largesses » lyonnaises, même si le jeu demande faute. Ces 5 buts sont les 5 derniers encaissés (OM, Lille, Rennes et Bastia). Après, la réalisation d'Auxerre est plutôt chanceuse avec ce double tir de Cheyrou. Reste le solo du Messin Ribéry qui au-delà de ses dribbles a bénéficié d'un petit contre d'Abidal pour tromper Coupet ; et l'action d'Ajaccio terminée par une tête victorieuse de Lucas, un peu trop libre, sur un centre venu de la gauche. Sans refaire les matchs ces 12 buts encaissés, en 10 matches, ne sont pas neutres puisque 7 d'entre eux correspondent à 5 nuls et une défaite. Les 5 autres nuls l'ont été sur le score de 0 à 0 (OL – Monaco, OL – Bastia, PSG – OL, Bordeaux – OL, Istres – OL). Pas question d'incriminer qui que se soit. Sidney Govou l'a bien résumé ce jeudi à l'issue de l'entraînement. « Il faut se remettre à défendre tous ensemble. Cette remarque est aussi valable pour attaquer ».

Une remarque, les Lyonnais grâce à 2 arrêts de Coupet n'ont pas pris de pénalty cette saison. Ils n'ont pas encaissé de coup franc (un seul lors des 134 dernières rencontres de championnat soit un but depuis le début de saison 2001-2002. Ce coup franc étant l'œuvre le 28 février 2004 du Lensois Eloi à la 72ème minute de jeu. Pour mémoire en un peu plus de 3 saisons, les Gones en ont pris seulement 2. Le deuxième ayant eu lieu le 31 octobre 2001 au Bayer Leverkusen !



Si, globalement, les partenaires de Grégory Coupet ont pris des buts qu'ils auraient pu éviter, de quelle manière ont-ils inscrit leurs 31 buts ? 4 coups francs directs et 4 pénalties. 16 buts sur action de jeu. 1 but après une action en bénéficiant d'un contre au moment du tir (OM). 1 but après une erreur individuelle (Nantes). 5 buts à la réception de coups de pied arrêtés (3 après coups francs et 2 après corners). Les Champions de France ont marqué lors de 19 rencontres sur les 24. Ces buts étant synonymes de 5 nuls, 1 défaite et 13 succès.



Enfin terminons par des comparaisons moyennées. Après 24 journées, l'OL marque 1,29 buts par match et en encaisse 0,50. A la même époque la saison dernière, les chiffres étaient de 41 buts marqués soit 1,7 buts par match et de 19 buts encaissés soit 0,79 buts par match. En fin de saison, les Gones avaient inscrit 64 buts soit 1,68 buts de moyenne et encaissé 26 buts soit 0,76 buts de moyenne. A la même époque ces buts marqués et encaissés donnaient 47 points soit 1,95 points par match. Cette saison 49 points soit 2,04 points de moyenne. Un rappel, les Lyonnais avaient terminé la saison dernière avec 79 points soit 2,07 points de moyenne par match. Et ils avaient la meilleure attaque et la meilleure défense de Ligue 1.



R.B

Sur le même thème