masculins / OL - Le Mans J-2

Des chiffres avant la venue du Mans

Publié le 11 mai 2006 à 16:40 par R.B

Quelques chiffres à atteindre, voire à dépasser, pour les Lyonnais à l'occasion de la dernière journée du championnat de France 2005-2006

Si la différence entre L’OL et Bordeaux est de 13 points avant la dernière journée, il est un domaine où l’écart entre le champion et son dauphin est nettement plus serré. Il s’agit du nombre de points pris lors de la phase retour. Les Lyonnais après leurs 44 points de la première partie de championnat en sont actuellement à 37 unités en 18 rencontres. Quant aux Girondins, ils avaient tourné à la trêve avec 32 points ; ils en possèdent à ce jour 68, soit 36 points pris depuis le mois de janvier.

Un seul point sépare donc les 2 équipes, dans ce classement « symbolique », avant les réceptions du Mans, d’un côté et de Marseille, de l’autre. Les Olympiens sont bien placés pour rééditer ce qu’ils avaient fait la saison dernière en remportant les 2 parties du championnat.

Les partenaires de Cacapa comptent d’autre part 24 victoires en championnat ; un chiffre qu’ils avaient atteint en 2003-2004. Ils ont donc l’occasion de battre leur record contre Le Mans. 25 victoires en une saison de D1/L1 ? Nantes en 1976-77 et le Bordeaux de Bernard Lacombe, en 84/85, l’ont déjà fait. St-Etienne a fait mieux avec 25 succès… en 34 matchs, en 1969-70. Le record étant de 26 avec Reims (59/60), Monaco (60/61) et Nantes (65/66 et 79/80).

En terme de buts inscrits, les Olympiens avec 65 buts ont la deuxième meilleure attaque de leur histoire derrière celle de 1980-81. Cette saison là, ils avaient marqué 70 buts dans le sillage de Nikolic, 21 buts. Un chiffre qu’il sera difficile d’égaler ou de dépasser ce week-end…

Avant ce match face au Mans, les Lyonnais ont un goal average de + 35. En 2003-2004, ils ont terminé l’exercice avec un solde positif de + 38, soit leur record à ce jour.

11 buts pour Wiltord et Fred ? Cela faisait longtemps que le meilleur buteur lyonnais n’avait pas inscrit aussi peu de buts. Cavéglia était resté à 10 en 1997-98 ; Maurice à 7 en 93-94 et Bouderbala à 6 en 91-92. Il reste 90 minutes aux deux artificiers pour rejoindre, pourquoi pas, Juninho : 13 buts en 2004-2005 et 2002-2003. Juninho qui pourrait atteindre le chiffre rond de 50 buts en L1, s’il venait à marquer un but contre les Manceaux. Et s’il en inscrivait 1, il porterait son total toutes compétions confondus à 65, soit autant que Kabongo et Cavéglia qui sont à la 9ème place des buteurs de l’histoire de l’OL.
Sur le même thème