masculins / PSV Eindhoven - OL J-1

Des chiffres européens avant le PSV Eindhoven

Publié le 12 avril 2005 à 18:09 par R.B

[IMG3925L]<b>120ème</b> match européen au Philips Stadion pour l'Olympique Lyonnais; un 120ème match pour entrer dans le dernier carré de la Champions League et écrire une superbe page de l'histoire de l'OL. Tout le monde y croit dans l'entourage du club. "On ne sait pas pourquoi, mais on se dit que cela va passer"... En attendant des chiffres... des chiffres du parcours européen 2004-2005 de l'OL...

120ème match européen au Philips Stadion pour l'Olympique Lyonnais; un 120ème match pour entrer dans le dernier carré de la Champions League et écrire une superbe page de l'histoire de l'OL. Tout le monde y croit dans l'entourage du club. "On ne sait pas pourquoi, mais on se dit que cela va passer"... tel est la phrase que l'on entend souvent au siège de l'OL ces derniers jours. Les supporters sont aussi optimistes. Ils seront près de 2 000 à se déplacer aux Pays-Bas, grâce notamment aux tarifs alléchants offerts par le président Jean-Michel Aulas.



Pour écrire cette plus belle page du club, il faudra aller chercher la qualification à l'extérieur. Cela ne s'est jamais produit dans une confrontation aller-retour après que l'OL ait fait match nul ou perdu à Gerland lors du match aller.



En 63-64, OL 0 Sporting Lisbonne 0, puis 1 à 1 au retour. A l'époque le but marqué à l'extérieur ne comptait pas et lors du match d'appui, les Portugais se sont imposés 1 à 0.



120ème match mercredi soir dont le 48ème en Champions League en tenant compte des tours préliminaires.

En 73-74, OL 3 PAOK Salonique 3, puis 4 à 0 pour les Grecs au retour.



En 99-2000, OL 0 Maribor 1, puis défaite 2 à 0



En 2000-2001, on peut considérer que le match au Spartak Moscou était dans le même cadre cité en préambule. Les Lyonnais devaient s'imposer pour se qualifier aux 1/4 de finales... ils ont fait le nul 1 à 1.



En 2001-2002, OL 1 Slovan Liberec 1, puis défaite 4 à 1 au retour.



En 2002-2003, même scénario que celui du Spartak Moscou. Il fallait gagner pour aller en 2ème phase, les Gones ont fait le nul à Rosenborg 1 à 1.



En conséquence, si les Champions de France se qualifient mercredi soir, ce sera une grande première à plus d'un titre et cela ajoutera une dimension supplémentaire à l'événement.





10ème match européen cette saison... Essien est le seul lyonnais à avoir disputé les 9 rencontres dans leur intégralité.



Connaissez-vous le temps de jeu des 9 rencontres déjà disputées? 97 minutes pour OL - Fenerbahce (en raison de la blessure de Coupet); 95 minutes contre PSV Eindhoven, le Werder à l'aller; 94 minutes contre Manchester au retour, le Sparta au retour; 93 minutes contre le Sparta à l'aller, Manchester à l'al. ler, Fenerbahce à l'aller, le Werder au retour. Nilmar a marqué à la 94ème et 96ème contre Fenerbahce; Bergougnoux à la 92ème face au Sparta. Soit 3 des 28 buts lyonnais qui n'en ont pas encaissés dans le temps additionnel.



Quel est le joueur qui a été le plus sanctionné? Essien avec 18 fautes en 9 matchs complets, devant Réveillère 13 en 7 rencontres, Abidal 11 fautes en 6 matchs, Cris 12 fautes en 8 matchs, Diarra 9 en 8 rencontres... Soit logiquement des défenseurs et des milieux de terrain défensif. Pour le reste Juninho 12 fautes en 8 matchs, Frau 10 en 7 morceaux de rencontres, Govou 9 en 8 rencontres... participent eux aussi au travail défensif, de replacement, de récupération...



Quels sont les artificiers de l'OL? Essien a frappé 26 fois pour 5 buts! Malouda 23 fois pour 3 buts; Juninho 18 fois dont 9 coups francs pour 2 buts (1 coup franc); Frau 15 tirs pour 2 buts; Govou 11 tirs et 0 but. Sylvain Wiltord 11 tirs et 5 buts!!! Nilmar 10 tirs et 4 buts. Les Olympiens ont tiré 145 fois (1 but tous les 5 tirs), 59 frappes cadrées dont 29 buts. Leurs adversaires ont tiré 113 fois dont 38 frappes cadr�es pour 11 buts. 1 pénalty pour les Lyonnais (Berthod face au Werder); 1 pour leurs adversaires (Werder); 7 buts inscrits hors de la surface de réparation pour les coéquipiers de Cacapa; 2 pour les adversaires. 4 buts sur des têtes olympiennes et 3 buts encaissés des têtes adversaires.



Coupet a réalisé pour sa part 48 arrêts dont 5 décisifs; Puydebois 14 dont 1 décisif.



8 cartons jaunes: Cris 2, Diarra, Bergougnoux, Govou, Wiltord, Berthod et Malouda 1. Cris est sous la menace d'une suspension s'il vient à prendre un autre carton jaune.



R.B
Sur le même thème