masculins / Le Mans 1 - OL 0

Des constats... et des espoirs!

Publié le 18 février 2008 à 12:06 par R.B

L’OL n’a pas brillé dans la Sarthe… et peine en déplacement depuis plusieurs semaines… sans parler de Bordeaux qui est de plus en plus proche au classement… Des constats... des craintes... et des espoirs...



7 tirs et aucune occasion de but ? Mis à part à Barcelone, cela ne s’était jamais produit cette saison. 2 points lors des 5 derniers déplacements, cela ne s’est jamais produit depuis la saison 2001-2002. L'OL qui ne sait pas assurer un 0 à 0 comme ce fut le cas par le passé. 1, 66 points de moyenne par match depuis le début de la phase retour ? Ce n’est pas un rythme « assurance tout risque » de futur champion… cela donnerait en effet 71 points en fin de saison… et si Bordeaux continuait sur sa lancée, il arriverait au chiffre de 80 points ! L’OL qui se fait grignoter son avance de cette façon, c’est aussi une première. Soit l’OL chassait le leader en place style Bordeaux 2007-2008, soit l’OL était largement en tête à ce moment de la saison et ne lâchait que des miettes de son butin.

De simples constats qui peuvent légitimement inquiéter. Bien sûr la qualité de jeu peut être pointée du doigt depuis début janvier. Elle met le groupe en danger ; elle ne perturbe pas vraiment les adversaires. Mais, c’est plutôt l’impression d’ensemble qui dérange. Une impression ressentie avant, pendant et après le match du Mans. Cet OL de ce début d’année 2008 ne semble pas faire corps. Manque-t-il un véritable pilote au champion ? Comment vit ensemble l’équipage ? Y-a-t-il une forme de rejet, de lassitude ? Y-a-t-il des tensions ? Pourquoi la qualification en Champions League n’a-t-elle pas boosté ce collectif ? Le Mercato, la blessure de Cléber Anderson ou encore de Juninho, de Govou ont-ils fragilisé le groupe ?

Du coup, l’OL s’est fait sortir sans gloire au Mans en Coupe de la Ligue. Du coup l’OL a perdu la quasi-totalité de ses points d’avance en championnat. Du coup l’OL aborde ce match aller de Champions League face à Manchester United dans une situation nettement moins confortable que prévue. Mais du coup, l’OL a de superbes challenges à relever. Le premier commence mercredi soir face à l’ogre mancunien qui vient d’en planter 4 à Arsenal en Coupe ! Résister, ne pas compromettre ses chances de qualification… voire faire chuter ces Diables Rouges… un programme à la hauteur de l’ambitieux OL.

En championnat, depuis le temps que certaines voix réclamaient de la concurrence… elle existe enfin grâce aux Bordelais bien aidés, il est vrai, par ces Lyonnais. Ces Olympiens sont dans la position du gibier visé de plus en plus près par le chasseur girondin qui dégage une belle joie de vivre. Cette joie de vivre… une force vive pour gagner ! Dérangeante, mais finalement excitante cette situation. L’OL n’est plus dans « son ciel étoilé ». Une façon de voir la capacité de réaction du sextuple champion de France. Le président Jean-Michel Aulas est intervenu dimanche. Il attend cette réaction ; le comportement digne d’un champion ; d’un grand d’Europe… même si les joueurs, les entraîneurs ont changé. Nous pourrions y ajouter l’immense plaisir pris si souvent ces dernières saison en regardant évoluer ce club. Un champion doit surpasser ses problèmes. A lui de nous prouver que cela est possible. Nous y croyions encore.