masculins / OL 3 - 2 Nîmes

Des débuts encourageants

Publié le 12 juillet 2008 à 21:25 par A.G

Menés, les olympiens sont revenus au score par deux fois en première mi-temps par Juninho (10e) puis Yanis Tafer (40e). Anthony Mounier donna la victoire à l'OL en seconde période sur une superbe action personnelle (63e).

Après dix jours de stage intensif à Tignes, les hommes de Claude Puel avaient rendez-vous à Albertville pour leur premier match amical. Les internationaux étant de retour mardi prochain alors qu'Hugo Lloris, Anthony Réveillère, Fred et Fabio Santos sont tous les trois touchés, c'est donc avec un effectif amoindri que l’Olympique Lyonnais s’est présenté face aux Crocodiles.

Claude Puel a décidé d'aligner la formation suivante pour la première mi-temps de cette rencontre : Vercoutre, Gassama, Paillot, Cris, Fontaine, Bodmer, Ederson, Juninho, Keita, Delgado, Tafer. Sous une pluie fine, c'est sur un petit rythme que les 22 acteurs abordèrent les premières minutes de jeu. Le jeune Yanis Tafer fut le premier à se mettre en évidence en frappant à une vingtaine de mètres (6e) mais sa tentative était trop peu appuyée pour tromper l'ancien gardien lyonnais Nicolas Puydebois. Les Nîmois, bien décidés à titiller l'ogre lyonnais, furent les premiers à faire parler la poudre. Sur un coup franc à une vingtaine de mètres du but olympien, Ech Chergui, bien décalé, expédia le ballon dans le petit filet de Rémy Vercoutre (10e). 1 but à 0 pour les Gardois ! Sur l'engagement, Chelito Delgado déborde sur le flanc gauche et son centre détourné par un défenseur et atterri dans les 6 mètres où Juninho n'a plus qu’à reprendre de volée (11e). Egalisation du capitaine lyonnais ! Dans la foulée, le défenseur central Sandy Paillot voyait son coup de tête puissant repoussé par Puydebois sur un corner de Kader Keita (15e). Alors que l'on sentait l'OL monter en puissance dans ce match, ce sont les Nîmois, accrocheurs et jouant les coups à fond, qui vinrent surprendre les coéquipiers de Mathieu Bodmer. Une frappe de Kébé déviée par Cris vint tromper Rémy Vercoutre lobé et totalement impuissant sur ce coup.

Les lyonnais tentèrent de passer par les ailes à plusieurs reprises avec Delgado et Keita mais la dernière passe manquait toujours. Le Brésilien Ederson se montra en réalisant une belle demi-volée mais celle-ci passa à un bon mètre du cadre. Quelques minutes plus tard, l'avant-centre lyonnais Yanis Tafer fila plein axe en résistant à une grosse charge d'un défenseur avant de bénéficier d'un contre favorable qui lui permit de crucifier le portier nîmois à huit mètres du but !!! Superbe but du jeune Yanis Tafer qui semble déjà marcher sur les traces d'un certain Karim Benzema... Malgré une grosse occasion gardoise à deux minutes de la pause par l'intermédiaire de Colloredo, les deux équipes se séparèrent sur le score de 2 à 2.[IMG43319#R]

La composition lyonnaise fut largement remaniée à la pause puisque seul le latéral droit Lamine Gassama conserva sa place. Les onze lyonnais au début de la seconde période étaient les suivants : Hartock, Gassama, Faure, Seguin, Valdivia, Mehama, Beynié, Pjanic, Pied, Grenier, Mounier. Avec cette nouvelle équipe, la physionomie du match changea. Dès les premières secondes, les jeunes lions effectuèrent un pressing très haut mais se montrèrent plus brouillons que leurs prédécesseurs. Miralem Pjanic se distingua en tentant d'orchestré le jeu mais le manque d'automatismes avec ses nouveaux équipiers le privait d'efficacité (55e et 57e). Fraichement transféré chez les Crocodiles nîmois, l'ancien pensionnaire de la Ligue 1, Elie Kroupi trouva la transversale d'Hartock sur un magnifique coup franc (62e). Sur la contre-attaque, Anthony Mounier dit "Moun" réalisa un grand pont sur la défense nîmoise puis frappa du gauche entre les jambes du portier gardois pour donner l'avantage à l'OL (63e). Un but magnifique ! Clément Grenier, à la pointe de l'attaque olympienne, manqua le KO quelques minutes plus tard sur un caviar de Pjanic (69e). On retrouva les deux hommes un peu plus tard mais cette fois-ci Grenier était à la passe pour une tête piquée de Pjanic bien sortie par le portier nîmois (76e). Pjanic, encore lui, déposait dans la foulée un corner sur la tête de Seguin, jeune défenseur central, mais le cadre se déroba pour quelques centimètres. L’ultime occasion était à mettre au crédit d’Anthony Mounier qui, sur son mauvais pied, manqua son tir (86e). C’est donc sur une victoire que l’OL termine son premier match de la saison. Plus que le score c’est surtout la bonne prestation des jeunes pousses lyonnaises que l’on retiendra.

A l’issue de la rencontre, le manager général, Claude Puel s'est exprimé au micro d'OLTV : « C’est bien de gagner tous les matchs que ce soit les matchs d’entraînement ou les matchs amicaux. Je dirais que l’on a fait une deuxième mi-temps qui était intéressante au niveau du pressing, tous ensembles, ils ont mis de la qualité, de la générosité. Oui, c’était une bonne deuxième mi-temps. Concernant les jeunes, ils ont l’opportunité de montrer leurs possibilités puisqu’ils ont été incorporé dans le groupe qui est monté à Tignes donc on va faire le point avec eux. Cela m’a permis de les voir et pour eux de prendre confiance et donc on verra comment évoluera le groupe professionnel mais il ya beaucoup de joueurs qui frappent à la porte et c’est toujours important de leur donner du temps de jeu. »