masculins / Entrainement

Des efforts autrement

Publié le 02 juillet 2015 à 15:57 par RB

De la verdure… du travail… mais en dehors des installations de Tola Vologe… une cinquième séance de reprise qui a répondu aux attentes du staff olympien…

Un immense cadre verdoyant chauffé par le soleil ; des installations variées pour la pratique de différentes activités physiques. Bienvenue dans l’espace Atol (17 hectares) situé dans le Parc de Miribel Jonage (22 000 hectares, le premier Parc périurbain européen en fréquentation ou encore le 17ème site touristique de France). Un espace ouvert toute l’année qui accueille 270 000 visiteurs et qui compte notamment à demeure le Pôle France d’Aviron. Un espace voisin du Grand Stade. Un espace dans ce cadre grandiose du Grand Parc de Miribel où il fait bon flâner ou s’activer.

Les Olympiens avaient donc quitté Tola Vologe à 9h pour se rendre à  Miribel Jonage. Au programme un Raid Sportif avec trois types d’activité effectués en binôme. Du VTT, du Run/Archerie (combinaison de course à pied et de tir à l’arc) et du Stand Up Paddle. 11 équipes au départ pour cette matinée de travail. Sous le soleil, le regard protecteur de la Madone de Miribel au loin, de quelques irréductibles supporteurs prévenus «on ne sait comment » du lieu. En partageant certains espaces avec des gamins en stage de canoé, des promeneurs… ou encore des cygnes en goguette, les 21 lyonnais ont donc travaillé de façon différente tout au long de cette matinée. Des efforts dans la bonne humeur et sans ballon pour poursuivre la remise en route des corps et des têtes. Mais qu’il n’y ait pas de ballon ne change rien ! Un compétiteur reste un compétiteur. Il suffisait de regarder les Grenier, Gorgelin, Malbranque, Morel et consorts pour sentir cette soif de la gagne. Et comme à chaque fois dans ce type d’activités, il y a ceux à l’aise et d’autres plus à la peine.

Evidemment, qui dit compétition dit classement final. La paire Grenier/Gorgelin s’est largement imposé. « Je suis content, j’ai gagné… ». Clément (Grenier) avait le sourire. Bien aidé par Mathieu (Gorgelin) affûté comme jamais, il a répondu présent dans les trois épreuves. Un peu plus loin Steed (Malbranque) et  Jérémy (Morel) ont reconnu la supériorité des deux lascars victorieux. « On a pris une rouste en VTT… mais on a enchainé après la course alors que eux sortaient du Stand Up Paddle…  Du coup, cela a été compliqué surtout pour moi… ». Beau joueur le néo lyonnais. Et sur la troisième marche du podium ont pris place Lindsay Rose et Jordan Ferri. Notons parmi les associations celle constituée par Lucas Mocio et Aldo Kalulu, soit deux gabarits totalement différents ! Quant à Gérald Baticle, il a été un partenaire admirable de Milan Bisevac.

Juste avant de passer à table, Claudio Beauvue était arrivé avec Flo Maurice pour partager le repas,  dans ce cadre champêtre et de reprendre des forces, Hubert Fournier a exprimé sa satisfaction. « On a travaillé de façon différente, de manière plus ludique en sortant de l’environnement de Tola Vologe. Je suis satisfait. Les gars ont bien bossé. Cela permet aussi allier d’y ajouter la notion de cohésion de groupe dans un environnement sympa que l’on a découvert. La notion de compétition est toujours présente. C’était notre cinquième séance depuis la reprise. Tout se passe bien. Le groupe est rajeuni. C’est bien pour les jeunes pour qui c’est parfois dur. Ils découvrent une autre exigence, un autre rythme… ».

Il était temps de regagner Tola Vologe en début d’après-midi en retenant cette conclusion de Monsieur Damien Prost-Romand (directeur du développement du SEGAPAL) un des acteurs de la mise en forme de cette matinée. «J’espère que les joueurs ont été contents. Nous, au niveau de l’organisation, des encadrants, la conclusion était unanime : ils sont vraiment sympas et  ils donnent une image différente de celle parfois renvoyée par les footballeurs ».

Photos

Des efforts autrement

10 photos