masculins / Dinamo - OL J-1

Des exploits français

Publié le 06 décembre 2011 à 09:52 par R.B

C’est quasiment mission impossible pour l’OL de se qualifier pour les 1/8èmes de finale de la LDC… A moins d’un exceptionnel exploit comme Metz, l’ASSE ou encore le PSG l’ont fait par le passé…

Croire en l’impossible, même si cette fois ci ce la ne dépendra pas que de soi comme ce fut le cas, à titre d’exemples, pour les Messins en 1984, les Verts en 1974 ou encore les Parisiens en 1993. L’OL « aura besoin » des Madrilènes pour bonifier une très large victoire en Croatie.

  En 1984, le FC Metz avait perdu 4 à 2 chez lui au premier tour de la Coupe des Coupes contre le FC Barcelone. Le match n’intéressait personne tellement la qualification était promise aux Barcelonais. Et bien, au Camp Nou, les Lorrains vont s’imposer 4 à 1 avec notamment trois buts de Kurbos. Inoubliable.

En 1974, les Verts avaient perdu 4 à 1 à Split contre l’Hadjuk en 1/8ème de finale de la Coupe d’Europe des clubs champions. La cause était entendue… Pas question de téléviser le match retour sans espoir de qualification ! Les coéquipiers de Curkovic réaliseront l’impensable en s’imposant 5 à 1. Des Verts qui en réaliseront un autre en 1976 après avoir perdu 2 à 0 à Kiev en ¼ de finale. Ils se qualifient pour les ½ en gagnant 3 à  0 au match retour après prolongation.

En 1993, le PSG a perdu 3 à 1 à Madrid face au Real en ¼ de finale aller de la Coupe Uefa. Les Parisiens vont aller chercher leur ticket pour le dernier carré en s’imposant 4 à 1 après avoir mené 3 à 0. Le coup de tête de Kombouaré est encore dans toutes les mémoires.

  Il y eut aussi sans que cela soit exhaustif Bordeaux face au Milan AC en ¼ de finale Coupe Uefa en 95-96. Défaite 2 à 0 à l’aller et succès 3 à 0 au retour. Ou encore l’AS Monaco en ¼ de la LDC en 2003-2004 contre le Real ; défaite 4 à 2 et succès 3 à 1 au retour.

L’OL est dans un autre cas de figure, beaucoup plus compliqué, quasi impossible. Il faut mettre beaucoup de buts au Dinamo et il faut que le Real batte l’Ajax. Mais il faut aussi que le goal average redevienne favorable aux coéquipiers de Cris, ce qui est loin d’être le cas avant cette sixième journée ; moins 7 actuellement. Il sera aussi question de buts marqués, l’Ajax en ayant inscrit 6 et l’OL 2…

Enfin en cas d’égalité parfaite, le coefficient Uefa départagerait les deux équipes. Dans ce domaine l’OL est mieux classé que l’Ajax. Pour mémoire en 2001-2002, l’OL s’était qualifié pour les 1/8ème de finale de la Coupe Uefa face au FC Bruges après avoir perdu 4 à 1 à l’aller et un succès 3 à 0 au retour.

Sur le même thème