masculins / Communiqué

Des interprétations malvenues sur l’O.L. et son entraîneur

Publié le 12 avril 2011 à 15:43

Vendredi dernier, Jean-Michel AULAS a longuement répondu aux questions d’un journaliste de Canal + venu l’interroger sur des sujets aussi variés que l’équipe professionnelle après le match nul 2 – 2 à Nice et à deux jours de la réception de Lens à Gerland, l’équipe féminine à la veille de sa demi-finale aller de Champions League et même la probable accession du LOU dans le Top 14.

Cet entretien d’une vingtaine de minutes s’est réduit à la diffusion, dimanche soir  sur Canal + avant le match O.L. – Lens et non pas à la mi-temps comme l’écrit aujourd’hui Le Parisien, de quelques phrases de Jean-Michel Aulas qui, sorties du contexte, ont été interprétées sans retenue, dans le sens que certains voudraient voir l’histoire s’écrire.

Le président de l’O.L.  avait simplement  voulu rappeler avec franchise que l’inspiration du modèle anglais (contrat de longue durée confié à un entraîneur général aux prérogatives élargies) qui avait prévalu dans les réflexions menées en 2008 par le conseil d’administration  d’OL Groupe, ne s’était pas forcément avérée opportune, dans un contexte français trop radicalement différent de celui de l’Angleterre qui permet par exemple à Arsène Wenger de diriger Arsenal depuis 15 ans. Puis Jean-Michel Aulas a rappelé qu’il était légitimiste et que le conseil d’administration du groupe avait pour habitude de respecter les contrats de ses entraîneurs.

L’Olympique Lyonnais est lassé de ces interprétations invariablement suspicieuses et inopportunes qui malheureusement donnent raison aux adeptes de la langue de bois.

Le club préfère se réjouir de la détermination affichée par son groupe professionnel qui conforte encore sa confiance tant dans son entraîneur que dans ses joueurs pour terminer la saison sur le podium de la Ligue 1, comme lors des 12 saisons précédentes, et envisager ainsi de disputer une 12ème fois consécutivement la Champions League, comme seuls le Real, Arsenal et Manchester United.