masculins / Conférence de presse

« Des joueurs compétitifs et sans état d’âme »

Publié le 17 avril 2013 à 11:03 par RB

Rémi Garde a de nouveau insisté sur ses attentes pour cette fin de saison… Le collectif est plus que jamais à l’ordre du jour…

De nombreuses questions ont concerné Anthony Réveillère. « J’ai jugé que sa performance était insuffisante. Il m’avait dit qu’il pouvait jouer, qu’il n’avait pas de problème d’intégrité physique. Moi, je fais jouer les joueurs qui apportent à l’équipe. Si je vois à l’entrainement qu’il peut le faire, je le ferais jouer. Face à Toulouse, il n’a pas  été au niveau du joueur que j’apprécie. Si nous n’avons pas la même vision des choses, je reste confiant pour qu’il revienne à son meilleur niveau. Anthony est un pro aguerri, expérimenté qui aime le club. C’est un problème factuel. Moi, je suis dans une logique de faire jouer les joueurs qui  peuvent gagner des matchs. Je ne suis pas dans une logique de donner de la visibilité à certains. Je veux des joueurs compétitifs et sans état d’âme ».

Le remplacement d’Anthony a permis à Gueïda Fofana de se montrer à un poste inhabituel. «Cela peut être une option à un poste où je n’ai pas beaucoup de solutions. Gueïda est toujours à l’écoute. Il a une certaine polyvalence. Il s’intéresse au jeu, à la tactique de l’équipe ».

Autres cas individuels, Lisandro, B. Koné. « Licha, Il est généreux pour l’équipe en étant moins efficace. Dans son esprit, il n’a qu’une envie : que l’équipe atteigne son objectif. C’est  son objectif personnel. En ce qui concerne B. Koné, sa grande qualité, c’est qu’il est un formidable coéquipier. C’est un homme avec des valeurs importantes vis-à-vis de l’équipe, de ses partenaires. Il n’a jamais eu de dépit, de mauvaise humeur. Il a travaillé pour revenir. Il était prêt ».

En ce qui concerne, Alexandre Lacazette, c’est clair pour le déplacement à Montpellier. « Il est forfait ; il va passer des examens complémentaires pourvoir la nature de sa lésion aux ischio-jambiers. Les stats d’Alex ne traduisent pas tout ce qu’il apporte à l’équipe dans le jeu ». Sinon, pas d’autres bobos dans le groupe.

L’OL a donc renoué avec le succès face au TFC. Qu’est-ce-que cela peut changer ? « Il a redonné du baume au cœur, remis dans les rails de l’objectif. Mais ce n’est pas suffisant pour se reposer. La bataille sera difficile jusqu’au bout. Cela a permis de retrouver de la confiance. Est-ce-que le visage de l’OL est différent à domicile et à l’extérieur ? Je ne me tourne pas vers le passé. Peu importe où on joue.   On a retrouvé des joueurs tournés vers la compétition et les résultats ».

Après le TFC, place au MHSC. « C’est une équipe très performante chez elle. Ce n’est jamais facile de prendre des points là-bas. Une équipe de qualité, mais je ne sais pas ce qu’elle attend de sa fin de saison. Les matchs MHSC – OL sont toujours engagés, intenses. On de déplace pour prendre des points. Il faut pour cela être dans le même état d’esprit que contre le TFC. C’est la condition obligatoire » ?

Sur le même thème